Cryostar, l’entreprise où tout gaze

Créée en 1966 à Bâle, la société Cryostar est installée dans la zone industrielle d’Hésingue, non loin de l’EuroAirport. Cette multinationale, présidée par Samuel Zouaghi, est leader mondial dans la fourniture d’équipements cryogéniques de haute technologie dans le domaine du gaz industriel, du gaz naturel et de l’énergie renouvelable. Explications de cet univers complexe avec Régine Kinny, chargée de communication.

Cryostar, Saint-Louis
Régine Kinny

Les produits pour lesquels Cryostar est reconnu sont variés : des pompes cryogéniques, des turbines de détente, des centrales de liquéfaction du gaz naturel embarquées ou à terre, des compresseurs de gaz d’évaporation et des vaporisateurs de GNL. Ses clients sont les plus grandes sociétés gazières, sociétés d’ingénierie, les distributeurs de gaz, ainsi que les concepteurs et exploitants de centrales de production d’électricité à partir de chaleur résiduelle ou géothermique.

Cryostar équipe les méthaniers

«396 des 500 méthaniers parcourant le monde entier sont équipés par Cryostar», déclare la chargée de communication.

L’une des activités-phares de Cryostar est la conception et la fabrication de compresseurs qui équipent les méthaniers transportant le gaz naturel liquéfié sur toutes les mers du globe. En effet, le gaz naturel provient généralement d’une source éloignée des consommateurs et son transport à l’état liquide est particulièrement rentable, son volume étant 600 fois moins important que sous forme gazeuse. L’entreprise comptabilise à ce jour 1 500 compresseurs fabriqués dans ses ateliers.

Cryostar, Saint-Louis

« Nous produisons également des turbines qui équipent les unités de séparation de gaz de l’air (usines séparant les gaz composant l’air: oxygène, argon, azote). Ces gaz sont utilisés par des industries aussi variées que l’agro-alimentaire, la sidérurgie, la santé ou l’aéronautique. Nous concevons et fabriquons également des turbines hydrocarbures pour les usines de traitement du gaz naturel, ou l’industrie pétrochimique, entre autres, dans des pays producteurs de gaz comme l’Australie, l’Algérie ou le Qatar», précise Régine Kinny.

Qualité à l’international

Le personnel Cryostar est hautement qualifié et près de 22% de ses collaborateurs sont des ingénieurs et des techniciens. C’est au siège, situé à Hésingue, qu’œuvrent les membres des départements “Recherche & Développement” et “Technologie” pour proposer aux clients des équipements à la pointe de l’innovation. La qualité est un enjeu majeur et les contrôles qualités sont de rigueur. La totalité des équipements sont testés avant expédition. La chargée de communication précise à ce propos : « nous disposons du bâtiment le plus grand au monde pour les tests à l’azote liquide de nos pompes.» L’entreprise, certifiée ISO 9001 et 14001 notamment, ne cesse de progresser et attache une attention toute particulière à la formation de son personnel.

Forte de ses entités au Brésil, en Chine, en Inde, au Royaume-Uni, aux Etats Unis et à Singapour, Cryostar a totalisé en 2014 un chiffre d’affaires consolidé de plus de 307 millions d’euros, pour un effectif total de plus de 600 personnes, dont plus de 500 personnes en France sur ses sites de Hésingue en Alsace et de Capdenac dans l’Aveyron.

 

Contact : Cryostar
2 rue de l’Industrie à Hésingue
03 89 70 07 00
www.cryostar.fr

*GNL, Gaz Naturel Liquéfié: le gaz naturel (CH4 essentiellement) est un gaz incolore et inodore qui devient liquide lorsqu’il est refroidi à une température de -162°C. Cela permet de réduire le volume du gaz de 600 fois facilitant son stockage et son transport par méthaniers sur toutes les mers du globe vers des villes de plus en plus énergivores.

 


Informations sur l'auteur :

20131130_152152

Sarah Meliani

Rédactrice

Catégorie associée :

Industrie

Articles qui devraient vous intéresser

Les salariés du textile alsacien et vosgien ont fêté leur label Le 3 octobre au Col de la Schlucht, presque 1000 salariés d’entreprises textiles d’Alsace et des Vosges agréées terre textile ont témoigné ensemble de...
Stallini, exemple de reprise d’entreprise L’entreprise Stallini a été reprise voici 4 ans par un ingénieur, Francis Woerner, qui souhaitait évoluer sur le plan professionnel. A la tête d’un ef...
Cocental, le fournisseur d’équipements miniers centenaire Créée par un carspachois à la fin du XIXème siècle, l’entreprise a plus de 100 ans d’ancienneté. Forte d’une équipe de 30 personnes, Cocental faisait ...
Unicem : La nouvelle image des carrières Une petite entité se donne les moyens de changer l’image des industries des carrières et matériaux. Bien connu en Alsace en raison notamment des gravi...