Altodis : le service avant…

Le groupe Altodis Développement est prestataire de services dans le domaine de la manutention roulante (chariots élévateurs, nacelles…), et propose son matériel aux entreprises industrielles et logistique, au BTP et à l’industrie lourde. Réalisant un chiffre d’affaires annuel de dix millions d’euros avec trois entités distinctes, le PDG Pascal Arnold mise sur le concept original du “service avant-vente“.

Pascal Arnold
Pascal Arnold

« Une étude bien faite des besoins du client est la garantie d’un partenariat solide » explique Pascal Arnold. Altodis, la première société créée il y a sept ans, propose la vente ou la location des chariots de manutention aux entreprises industrielles. Concessionnaire exclusif Toyota et Manitou pour l’Alsace, il loue ces engins sur une courte durée (de 1h à un an), ou en longue durée (jusqu’à huit ans). « Nous étudions avec soin les besoins du client pour estimer le nombre d’heures d’utilisation de notre matériel. Si nécessaire, en accord avec lui, nous réajustons à la hausse ou à la baisse pour coller au plus près de son activité. Le service avantvente c’est l’étude, le conseil et l’audit de parc sur la manutention. » ajoute le PDG. Gérant un parc de 1.000 engins, dont 500 en location longue durée, le service après-vente composé de 14 techniciens de maintenance est capable d’intervenir sur toutes les marques présentes sur le marché et toutes les énergies : électrique, gaz ou diesel.

Altodis TP pour les travaux publics et l’industrie

Altodis TP, créée il y a quatre ans, propose le même service de vente ou de location aux entreprises de travaux publics, aux paysagistes ou pour le bâtiment. La société distribue le leader mondial Kubota pour les mini-pelles de 800 kg à 8 tonnes et Dynapac pour les rouleaux compresseurs, plaques vibrantes ou autres pilonneuses. « Pour ce service, nous ne proposons que de la longue durée, de 6 mois à 8 ans. La maintenance, comme pour Altodis, se fait sur les chantiers, même si souvent les techniciens qui ont des véhicules équipés pour transporter des mini pelles nous les déposent », dit Pascal Arnold. Enfin, depuis 2009 la dernière activité du groupe est la distribution et le service de pièces de rechange de chariots de l’Italien Mora sous l’enseigne Mora France. « C’est une activité de niche, pour du matériel souvent fabriqué sur mesure et destiné à l’industrie lourde. Le prix moyen pour un chariot est 100.000 euros, les plus chers allant jusqu‘à 300.000 euros. » Employant 27 personnes, Altodis Développement est assurément un groupe de poids.

Contact : Altodis, Pascal Arnold, 214 rue du Général de Gaulle, Habsheim
Tél.  03 89 63 46 26 – Site web :  www.altodis.fr

 


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Industrie