Alsatextiles : « Le Textile est bien vivant »

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

L’entreprise dirigée par Gianni Pavan témoigne de la vitalité du textile qui évolue au fil du développement des nouvelles technologies. L’entreprise spécialisée dans l’impression textile numérique marie avec bonheur tradition et modernité, et travaille aussi bien pour des musées, des créateurs de mode, que pour du textile de maison ou des tissus événementiels.

Le périscope, journal économique de Mulhouse et environs : Alsatextiles
Gianni Pavan

On se souvient peut-être de Gravit, entreprise reconnue dans le secteur textile pour la qualité de sa gravure via des cylindres et cadres plats mis au point pour l’impression sur tissu. Le coût fixe de la gravure était alors élevé, puisque l’entreprise fabriquait un cylindre (ou un cadre) par couleur et le client devait imprimer de grandes quantités de tissu pour assurer un prix de revient correct. Après 2000, avec la disparition de ses clients laminés par la concurrence asiatique, Gravit a progressivement disparu aussi. Des salariés de l’entreprise ont repris le flambeau en 2005 pour se lancer dans un créneau émergent : l’impression numérique.

C’est la création d’Alsatextiles, opérationnelle depuis 2007 et qui a démarré grâce aux bonnes relations entretenues avec d’anciens clients. « Par exemple, nous travaillons pour Linvosges, pour qui nous imprimons des nappes à partir d’ échantillons du Musée de l’Impression, comme les industries traditionnelles autrefois », explique Gianni Pavan… Mais si c’est en apparence le même produit, le procédé de fabrication a radicalement changé.

Maîtrise de toute la chaîne textile pour une réactivité maximale

En impression numérique, on réussit à obtenir la qualité d’impression traditionnelle sans ses inconvénients : on peut imprimer une infinité de couleurs et se limiter à une production de 100 mètres là où il fallait en imprimer 1.000… « Cela change tout, car certains clients passent commande en petites séries tous les 15 jours pour l’impression de tel ou tel dessin. » Côté qualité, le dessin créé sur ordinateur peut être d’une grande précision et une fois imprimée, la couleur est fixée dans la fibre textile, les couleurs ne bougent pas… A tous ces avantages, Alsatextiles a ajouté une diversification en aval : « Pour être encore plus souples et réactifs, nous avons développé une offre diversifiée de tissus, cela évite de dépendre des délais de livraison ». En effet, polyesters, satins de coton, tissus mélangés sont disponibles au choix du client grâce à un stock permanent d’une valeur de 150.000 euros (pour 1 million d’euros de CA/an). De la conception (ou reprise) du dessin sur ordinateur au produit confectionné, Alsatextiles maîtrise donc toute la chaîne de fabrication. Cette maîtrise en termes de coût, de qualité et de délais a été repérée par de grands noms du textile comme Castelbajac qui y fait fabriquer son linge de table, ou la créatrice d’Anatopik, marque de vêtements riches en couleurs.

Des produits innovants pour l’événementiel et la décoration

Alsatextiles s’aventure hors des terres traditionnelles de la filière, l’habillement et le linge de maison, pour imprimer des produits événementiels : kakémonos, banderoles, etc. à partir de n’importe quel visuel ou photo. Dernière nouveauté : Alsatextiles produit au terme d’un partenariat avec Leroy Merlin des portes de placard coulissantes tendues de tissu imprimé à partir de photos d’une photographe régionale, Catherine Kohler : encore une alliance de talents régionaux (voir encadré). Recherche partenaires Alors que manque-t-il au bonheur de Gianni Pavan dont l’activité est en plein essor ? « Nous sommes à la recherche de partenaires financiers pour pouvoir nous développer, car le textile fait encore peur, alors que tous les jours de nouveaux marchés s’ouvrent à nous ! », conclut-il.

BF

Journal économique de Mulhouse et environs - Le périscope : information économique mulhousienContact : Alsatextiles, 3 rue de l’Industrie, Riedisheim
03 89 64 59 97 – www.alsatextiles.fr

L’ADN d’Alsatextiles : une production régionale à 80%

Gioanni Pavan défend et soutient la renaissance de la filière textile alsacienne (et vosgienne), dont de nombreux exemples montrent le haut niveau de compétence. 80% de sa production, du tissu à la confection, est issue de l’écosystème textile qui se reconstitue en Alsace et dans les Vosges. Alsatextiles participe à la création d’un label “Alsace Terre Textile“ à l’image de “Vosges Terre Textile“, et qui devrait voir le jour en 2012.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Industrie