Le BTP en danger

Au Périscope, nous rencontrons tous les jours des chefs d’entreprise heureux, et d’autres qui le sont moins. Parmi les entreprises qui se portent bien, il y a celles qui ont un marché de niche, et qui sont tellement incontrounables (ou excellentes, ou les deux) dans leur métier qu’elles arrivent à afficher une bonne santé, et même un taux de croissance enviables. Il y en a plusieurs dans ce numéro, que nous vous invitons à découvrir.

Edito, Le Périscope Thur Doller
Béatrice Fauroux, Rédatrice en chef

Et parmi celles qui souffrent aujourd’hui, il y a les entreprises du Bâtiment. Le nombre de chantier est bas, la guerre des prix est mortelle et certaines de nos interlocuteurs nous disent même qu’ils développement leur activité dans les départements voisins, parce qu’on ne construit plus dans le 68. La manifestation du 10 mars témoigne de la détresse des professionnels. Alors qu’on devrait construire 500.000 logements par an et que le nombre de bâtiment à rénover est colossal… Pour construire, il faut des moyens. Et aussi de la confiance. Surtout de la confiance en l’avenir.

 

Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Editos

Articles qui devraient vous intéresser

Une citation qui fait sens « L’économie de proximité n’est (pourtant) pas, loin s’en faut, une réalité neuve de notre pays. Elle a toujours existé et a même été synonyme, pendan...
Edito Le Périscope Mulhouse et environs: La France aime-t-elle son industrie ? À force d’entendre des messages négatifs sur notre industrie, celle-ci finit par avoir une image catastrophique dans l’esprit des citoyens. S’il est v...
Le Périscope n°32 est arrivé: découvrez le sommaire et notre édito Le Périscope n°32, pour la période février/mars 2018, est disponible dès aujourd’hui. Vous pouvez télécharger la version PDF du journal sur ce lien. ...
Le Périscope Mulhouse et environs: Edito Septembre 2014 Le Périscope, depuis sa création début 2009, est le promoteur d’une forme de circuit court entre les entreprises locales, en disant « travaillons ense...