Economie collaborative : les valeurs en questions

La critique régulière des Uber, Airbnb ou Blabacar dans les médias viendrait du fait que ces entreprises capitalistiques feraient semblant d’avoir des valeurs humaines alors que leur valeur n’est que boursière.

Tout d’abord, c’est faire fi des millions de particuliers qui louent un appartement, une voiture ou une tondeuse par nécessité d’un revenu de complément (second job). Ils sont ravis de l’efficacité (réelle) des plateformes numériques, qui ont compris que l’usage est plus important que la possession.

Ensuite, c’est confisquer les valeurs humaines au seul bénéfice de l’ESS, alors que les valeurs humaines (ou leur absence) n’est pas forcément lié à l’aspect capitalistique d’une entreprise !

En réalité, ces critiques proviennent d’une économie sociale et solidaire (certes pas capitalistique mais subventionnée) consciente d’avoir, pour l’instant, raté le virage de la mise en relation numérique entre ses clients et ses fournisseurs. Au lieu de placer le débat sur le terrain des valeurs, elle aurait intérêt à moderniser son organisation…

Demain, nous chercherons peut-être une aide à domicile via le site “Uberseniors”… et alors pourquoi pas ?

 

Béatrice Fauroux

Rédactrice en chef


Informations sur l'auteur :

20131130_152152

Sarah Meliani

Rédactrice

Catégorie associée :

Editos

Articles qui devraient vous intéresser

Il n’y a pas que le boulot dans la vie ! Sans être un bourreau de travail (voir d’ailleurs l’intéressante définition de Wikipédia sur ce thème), on est parfois étonné, en regardant son emploi...
Le Périscope fête ses 3 ans Le journal des zones économiques “Est“ et “Ouest“ mulhousien fête ses trois ans en ce mois de mars, avec plus de 600 articles publiés sur les entrepri...
Edito Le Périscope Mulhouse et environs: La France aime-t-elle son industrie ? À force d’entendre des messages négatifs sur notre industrie, celle-ci finit par avoir une image catastrophique dans l’esprit des citoyens. S’il est v...
11 décembre 2011 – Un train qui accompagne le renouveau mulhousien Le TGV Rhin-Rhône arrive à Mulhouse, est-ce un événement ? Non, si on considère que le TGV a 30 ans et qu’il était grand temps. Encore non, puisque le...