Corteva Agriscience, deux nouvelles lignes de conditionnement et de nombreux enjeux à relever

Corteva Agriscience est une entreprise mondiale dont l’un de ses plus grand sites de production est installé à Cernay. La spécificité du site alsacien est la protection des cultures. Le chimiste américain a récemment inauguré deux lignes de conditionnement phytosanitaire.

Avec ses 380 salariés, le site de Cernay-Uffholtz est le plus grand site français de production du groupe. Il dispose d’un site satellite à Uffholtz, implanté à moins de trois kilomètres et dédié à la production d’herbicides. Les deux autres familles de produits, insecticides et fongicides, sont fabriquées à Cernay. Ces trois types de produits sont réalisés sous toutes les formes possibles, qu’elles soient liquides, en poudre, en granulé et dans tous les formats, du flacon de 250 ml à des centaines de kilos. «La force de notre site ici, à Cernay, c’est cet ensemble de panoplies existantes et l’ensemble de nos lignes qui nous permettent de nous montrer flexibles et d’agir à la demande, explique Patrice Swinnen, directeur du site. Nous travaillons avec 120 pays, dans 70 langages différents et avec 5 alphabets distincts».

Créer une marque, une culture, un esprit d’entreprise
Le groupe opère un tournant le 1er juin 2019. « Nous nous sommes mariés à deux, nous avons divorcé à trois », fait remarquer le directeur du site cernéen. Corteva Agriscience représente la division agriculture, une division issue de la fusion de Dow Chemicals et de DuPont de Nemours depuis le 1er septembre 2017. A partir du 1er juin 2019, Corteva Agriscience est devenue une société indépendante cotée en bourse. La société doit désormais créer une culture, une marque, un esprit d’entreprise Corteva. Un tournant qui implique aussi l’uniformisation des réseaux informatiques. Un projet de deux à trois ans. Les ressources humaines et la gestion du personnel font également partie des enjeux de cette nouvelle entité. « L’esprit d’ouverture y est différent, fait remarquer Patrice Swinnen. L’entreprise s’ouvre aujourd’hui au grand public et prône la transparence».

Un investissement de 20 millions d’euros à Cernay
De nouvelles molécules et de nouveaux produits arrivent dans les prochaines années. En septembre dernier, Corteva a inauguré deux lignes de conditionnement à Cernay. Un investissement de 20 millions d’euros pour le développement d’une nouvelle gamme de fongicides pour céréales, d’origine naturelle, appelée Inatreq. La première ligne conditionnée des bouteilles allant de 250 ml à 5 litres, la seconde, spécialisée en bouteilles et bidons de 5 à 20 litres. La société envisage la création de 50 emplois dans les quatre prochaines années. Le site alsacien est le seul à formuler cette gamme Inatreq au sein d’un réseau mondial de production qui compte une centaine d’usines sur la planète.

Emilie Jafrate

 

Corteva Agriscience
82 rue de Wittelsheim, Cernay
03 89 38 38 38
www.corteva.fr


Informations sur l'auteur :

Emilie Jafrate

Journaliste

Catégories associées :

Industrie Le Journal