Butlers, la valeur sûre à la touche originale, proposée par Virginie Huyette au coeur de Mulhouse

Issue de la grande distribution, Virginie Huyette a eu plusieurs vies
professionnelles avant d’ouvrir les portes de Butlers, en 2019, au coeur
de Mulhouse. Cette marque allemande, spécialiste des arts de la table et de la décoration – établie depuis 20 ans de l’autre côté du Rhin – a su se faire une place dans l’intérieur des Mulhousiens.

La vie d’entrepreneur n’a de loin pas été un long fleuve tranquille pour Virginie Huyette. Originaire de Strasbourg, elle fait ses armes dans la grande distribution qui la mène jusqu’à Dijon. À l’arrivée de ses quatre enfants, elle créé des gîtes en Bourgogne avant de retourner dans le commerce avec la reprise d’un magasin Géox à Dijon. Son mari s’associe alors à elle et la famille revient en Alsace, avec l’ouverture de trois autres boutiques à Mulhouse, Colmar et Guebwiller en plus de Dijon. Alors qu’ils avaient tout vendu pour leur nouveau projet de vie, celui de partir en Nouvelle Zélande, une maladie s’est invitée à la fête. Les Huyette décident de rester en Alsace avec, pour nouveau challenge, celui d’ouvrir une enseigne qui n’existait pas encore à Mulhouse.

50 nouveautés chaque semaine

Leur choix se porte d’abord sur l’enseigne espagnole Muy Mucho. « Nous avons essuyé les plâtres, c’était une vraie catastrophe et nous y avons laissé des plumes, souligne Virginie. Nous avons pris la décision de changer d’enseigne. Butlers était un choix sûr, une marque aboutie. » C’est ainsi que l’enseigne allemande s’installe au coeur de Mulhouse en 2019. Une première, pour la marque, en France. Une marque qui garantit l’originalité de ses produits. « Butlers dispose d’une équipe de designers qui créent les produits de la marque au sein de leurs propres ateliers, souligne la gérante. Et pour me rendre chaque année sur des Salons ou alors voir ce qui se fait dans d’autres pays en matière de décoration, ils s’installent dans les tendances du moment. L’autre atout de cette marque c’est la proximité avec leurs fournisseurs, ce qui nous garantit l’approvisionnement de ce dont nous avons besoin. » 50 nouveautés sortent chaque semaine.

Plus de 4000 références en boutique

Une marque qui s’est imposée comme spécialiste dans le domaine des arts de la table. « À chaque nouveauté, nous recevons des visuels que nous pouvons adapter. Butlers nous propose sept tables, nous en exposons six. » Si elle est tombée dans la chaussure « par accident », son arrivée dans le monde de la décoration, elle, était un véritable choix. « Pour moi, chaque semaine, c’est Noël, sourit-elle. Nous proposons près de 4000 références. Pour nos clients, il est compliqué de ne pas trouver quelque chose d’utile ou de moins utile. (Elle sourit). Je choisis mes collections, je gère mes quantités et mes stocks. Je reçois trois à quatre palettes par semaine. » Un arrivage qui monte jusqu’à 12 palettes à Noël, la période la plus importante de la boutique au cours de laquelle elle réalise près de 40% de son chiffre
d’affaires.

La gamme Casanova et Finka, les tendances du moment

Virginie Huyette et ses produits Butlers s’appuient sur une clientèle de Mulhousiens fidèles. Une clientèle que Virginie et son équipe bichonnent. « Mon mari et moi assurons les livraisons le soir, après le boulot. » Une clientèle suisse, aussi, est devenue friand de cette boutique mulhousienne. « Butlers existe en Suisse, mais nos produits sont 30% moins chers que chez eux », explique Virginie. La gérante a également su conquérir le coeur des commerçants alentours, que ce soit en matière de décoration pour leurs vitrines ou alors de vaisselle. « Nous avons fourni La Quille en galettes de chaises, la Winstub Factory nous a demandé des bougies ainsi que des balconnières et Quai des Brunes a détourné nos petits meubles porte plats pour exposer ses chaussures. Nous avons également équipé des gîtes. » Côté vaisselle, les best-sellers du moment reste la gamme Casanova, une vaisselle de couleur noire, fabriquée au Portugal ainsi que la gamme Finka, aux formes atypiques, pour casser les codes.

« Nous sommes les premiers consommateurs et les premiers testeurs de notre marque »

À l’avenir, Virginie Huyette aimerait développer davantage ses relations avec les commerçants. « Nous sommes les premiers consommateurs et les premiers testeurs de notre marque. Nos clients, forcément, aiment se projeter et s’identifier alors nous leur montrons des photos que nous faisons chez nous avec nos éléments Butlers. Aujourd’hui, j’aimerais trouver le temps pour démarcher les restaurants, les salons de coiffure, aussi bien que les esthéticiennes et tous ces professionnels à qui nous pouvons apporter notre savoir-faire et notre œil déco. » L’un des autres projets qui trotte actuellement dans la tête de Virginie Huyette est l’ouverture d’un Butlers à Strasbourg.

Emilie Jafrate

Butlers
27, rue du Sauvage, Mulhouse
03 89 06 24 19
Butlers Mulhouse


Informations sur l'auteur :

picto_periscope

Le Périscope

Catégories associées :

Actualités Le Dossier du Mois Le Journal