L’alsacienne de restauration Numéro 1 de la restauration collective en Alsace

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Créée en 1978 par Roland Weller et installée en 1988 sur la zone du Mittelfeld, l’Alsacienne de Restauration fait partie intégrante du paysage régional, sachant conserver ses racines malgré son rachat par Elior en 2007.

Le périscope, journal économique Mulhouse et strasbourg : L’alsacienne de restauration
Eric Wolff

Confrontée aux géants de la restauration collective, l’Alsacienne de Restauration affiche une belle santé économique tout en cultivant sa veine profonde en faveur du développement durable. Cette existence a pu être préservée grâce au flair de son fondateur, Roland Weller, qui a su céder son entreprise à un acquéreur intéressé par l’image et l’implantation solide de “l’Alsacienne”. Le groupe Elior figure parmi les acteurs majeurs de la restauration sous contrat et des services associés (12000 restaurants, 2,5 millions de convives servis par jour) mais il a su s’adapter à une stratégie régionale unique en son genre en France. Compte tenu de la notoriété de la marque “L’Alsacienne” et de la particularité du marché régional, le groupe a fait le choix de conserver l’entreprise, sa marque et son siège social à Strasbourg. L’Alsacienne de Restauration représente ainsi Elior sous sa marque propre, et cède tout son fond de commerce européen au groupe qui le reprend sous le nom d’Elior.

L’entreprise citoyenne

La PME alsacienne, qui annonce un chiffre d’affaires de 50 millions d’euros avec 780 salariés est présente sur 145 points de restauration. Avec une activité concentrée exclusivement sur les deux départements, l’entreprise intervient sur les marchés de l’enseignement, de la santé et de l’entreprise. 45 000 repas sont préparés par jour, dont 10 000 en liaison froide dans la cuisine centrale notamment pour les écoles primaires de la ville de Strasbourg. Fort de ses racines et de son engagement dans le développement durable, Eric Wolff, le directeur général, engage son entreprise dans des approvisionnements locaux avec une base de référencement dans tous les domaines, épicerie, charcuterie, légumes, fruits, sans oublier des accords passés avec les éleveurs de la région. Cette orientation est d’autant plus nécessaire que la ville de Strasbourg a introduit une clause de “mieux-disant” bio, durable et de proximité dans le contrat pour la fourniture de ses cantines, que l’Alsacienne a remporté. Optant pour une stratégie qui met les femmes et les hommes au coeur de l’entreprise, l’Alsacienne de Restauration forme plus de 650 salariés chaque année. « Notre personnel est en contact direct et journalier avec les élèves, les résidents et les salariés, nous les incitons à aller de l’avant ». L’Alsacienne vient de signer la charte de la diversité et la prise en compte du handicap au quotidien. « Nous embauchons des personnes éloignées de l’emploi et leur offrons des CDD et CDI dans des équipes structurées ». Actuellement, l’entreprise porte un programme de réinsertion “100 chances, 100 emplois, les clefs du succès”, destiné à parrainer et réinsérer des jeunes adultes dans le monde professionnel jusqu’à l’emploi durable.

Véronique Canivet

Journal économique de Mulhouse et environs - Le périscope : information économique mulhousienContact : L’Alsacienne de Restauration – 2 rue Evariste Galois 67300 Schiltigheim
03 88 97 99 53 – www.alsaciennederestauration.fr

Les chiffres
• 50 M€ de chiffre d’affaires
• 780 salariés
• 145 points de restauration
• 45 000 repas/jour
Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Agro-alimentaire