Université d’été de la SIM: l’heure du bilan

La Société Industrielle de Mulhouse a organisé le 6 juillet dernier son Université d’été au sein du Quartier DMC.

Les entrepreneurs du territoire, venus en nombre, avaient ½ journée pour imaginer et construire ensemble un projet emblématique pour faire rayonner le Sud Alsace.

Deux idées ont d’ores et déjà engendré des actions concrètes :

  • International Gaming Mulhouse : prochaine réunion jeudi 20 juillet à 16h à la SIM
  • Permettre à MOTOCO un développement durable à fort rayonnement : une réunion est en cours de planification début août, à destination des entrepreneurs locaux prêts à prendre place dans une structure de gestion de MOTOCO

Pour participer à ces réunions, envoyer un mail à info@sim.asso.fr

Les participants à cette université d’été sont invités à faire part de leur appréciation de cette ½ journée sur ce lien. Ils peuvent aussi y indiquer, s’ils le souhaitent, leur volonté de s’impliquer dans la réalisation d’une ou plusieurs idées évoquée(s) à cette occasion.

Les photos, réalisées par Michel Caumes, sont consultables ici.

La restitution de cette réunion est à lire ici.

 


Informations sur l'auteur :

Magali Santulli

Catégorie associée :

Actualités

Articles qui devraient vous intéresser

DMC, KMØ, ZAC Gare: Mulhouse, un territoire attractif L’attractivité du territoire est une priorité partagée par les collectivités du Sud-Alsace. Le 27 mars dernier, les élus de m2A et de la Ville de Mulh...
Le Périscope n°29 est arrivé + notre édito à découvrir Le Périscope n°29 est disponible dès aujourd'hui. Vous pouvez télécharger la version PDF du journal sur ce lien. Au programme de ce numéro: Cleme...
Les lauréats des 10èmes Trophées Alsace Innovation La 10ème édition de la soirée officielle de remise des Trophées Régionaux Alsace Innovation s’est déroulée ce 5 décembre à la Maison de Région à Stras...
Université d’été de la SIM : boîte à idées pour le Sud-Alsace Lors de l'université d'été qui s'est tenue à MOTOCO (site de DMC) le 6 juillet, quelque 80 personnes ont planché sur trois problématiques qui leur ava...