Pays Thur-Doller : les métiers de l’industrie face aux difficultés de recrutement

Depuis des mois, voire des années, de nombreuses entreprises industrielles du Pays Thur-Doller rencontrent des difficultés pour recruter du personnel qualifié dans les métiers de la mécanique. Pour pallier à cette carence en ressources humaines, des formations spécifiques vont être proposées.

Erick Braquet

Changer le regard sur les métiers de l’industrie
Lors d’une rencontre au sein de l’entreprise Sart Von Rohr à Cernay, Marcel Salanville, de l’agence Pôle Emploi de Thann, a rappelé que « nous proposons actuellement vingt emplois dans les métiers de la mécanique, dont dix en CDI. Malheureusement, ils ont une mauvaise image et les demandeurs d’emploi ne viennent pas vers ces métiers s’ils n’ont pas déjà une expérience dans le domaine. Pourtant, ce sont des emplois stables et honnêtement rémunérés ».

Un frein dans le développement des entreprises
Chez Sart Von Rohr, six postes sont actuellement disponibles. « Chaque départ à la retraite laisse des trous dans nos équipes, car nous ne trouvons pas de remplaçants, déplore Erick Braquet, dirigeant de l’entreprise. Cela nous freine dans notre évolution ». L’entreprise est amenée à refuser des commandes, car le manque d’effectif ne lui permet pas de faire face à la demande. « Pourtant, nous avons la volonté d’accueillir des jeunes. Nous devons leur montrer que les conditions de travail ont changé, notamment grâce à l’utilisation de machines robotisées ».

Une centaine d’emplois à pourvoir
Fin 2017, plus d’une vingtaine d’entreprises industrielles du Pays Thur-Doller ont affirmé être à la recherche de personnel. « Au total, elles proposent une centaine d’emplois dans les métiers de la mécanique, indique Erick Braquet. 38% des emplois dans le Pays Thur-Doller sont dans l’industrie. Ne pas trouver de personnel est un problème, car c’est notre économie locale qui en dépend ». Ces entreprises ont donc sollicité la Région Grand Est. Celle-ci a coordonné des réunions avec les employeurs et les partenaires de l’emploi et de la formation, afin d’établir un diagnostic pour mettre en place des formations adaptées aux besoins.

Une formation qualifiante
Une première formation sera organisée de mars à octobre. A l’issue, un Certificat de Qualification Paritaire de la Métallurgie validera les qualifications professionnelles des stagiaires. Ces derniers pourront choisir entre trois parcours : fraiseur industriel, tourneur industriel ou opérateur régleur sur machines-outils à commande numérique. La formation se déroulera une partie du temps à Colmar, au Pôle Formation Alsace, et l’autre partie du temps, en entreprise. « Six mois de formation c’est court, mais nous sommes dans l’urgence, martèle Erick Braquet. Comme nous embauchons les stagiaires à l’issue de la formation, nous continuerons à les former sur le tas ».

Un forum organisé par l’Orientoscope
La formation est prise en charge par la Région Grand Est et l’ADEFIM. « Nous visons pour cette première session un minimum de huit candidats, ce qui nous permettrait de renouveler l’expérience », déclare Marcel Salanville. Les candidats aux formations ne sont pas soumis à une limite d’âge. Être à la recherche d’un emploi et s’intéresser aux métiers de l’industrie sont les seuls pré-requis. L’Orientoscope de Mulhouse, qui est l’un des partenaires de cette action, organisera dans ses locaux un forum ouvert au public pour présenter la formation en présence des employeurs. Les candidats intéressés pourront se manifester à ce moment.

Magali Santulli

Pour en savoir plus : formation-industrie-alsace.fr

Pour faire mieux connaître leurs activités et leurs métiers, plusieurs entreprises industrielles du Pays Thur-Doller ouvriront leurs portes du 26 février au 9 mars. Nous communiquerons plus précisément sur cet événement.


Informations sur l'auteur :

Magali Santulli

Catégories associées :

Actualités Industrie

Articles qui devraient vous intéresser

Delpharm en pleine croissance Spécialisée dans la fabrication de médicaments liquides et semi-solides, Delpharm est sur une dynamique positive. Suite à l’augmentation de son chiffr...
« Ils ont changé de métier », à l’Entrepôt à Mulhouse le 8 janvier Des mulhousiens sous les projecteurs Ils ont changé de métier, venez écouter leur histoire ! Mercredi 8 janvier à partir de 18h à l'Entrepôt, on pou...
En 2018, Cryostar recrute ! Depuis plus de 50 ans, Cryostar est le leader mondial dans la fourniture d’équipements cryogéniques de haute technologie destinés aux applications dan...
VOEUX À LA CCI Sud Alsace Mulhouse Hier les voeux prononcés par Jean-Pierre Lavielle, président délégué de la CCI-SAM,  dans un style un peu nouveau, concret et dynamique, ont eu pour o...