Patchguard, le concept de garderie pour chien ‘’dog friendly’’ en phase test devant la Cité de l’Automobile à Mulhouse

Laëtitia Lacote faisait partie des 90% de Français qui ne fréquentent pas les sites interdits aux animaux. Mais ça, c’était avant. Avec Patchguard, la Spechbachoise vient de solutionner le problème. Elle entre dans une phase test devant la Cité de l’Automobile, jusqu’au 15 septembre.

L’idée a germé pendant des vacances en Corse en compagnie d’amis qui n’avaient, eux, pas de chiens. « C’étaient les pires vacances de ma vie. La plage était impossible, il fait trop chaud pour nos toutous et les sites touristiques tout comme les restaurants, les musées, aussi bien que les églises, leur étaient interdits », explique Laëtitia Lacote. C’est ainsi que nait Patchguard – du nom de son berger australien, Patch – un service de garde de chien sur mesure, aux abords des sites touristiques.

Un concept ‘’dog friendly’’
Ce concept « dog friendly », Laetitia Lacote le teste jusqu’au 15 septembre à la Cité de l’Automobile. Patchguard est installé à la sortie du parking du musée. La structure est composée de neuf cages espacées: cinq destinées aux petits chiens et quatre aux grands gabarits. L’entrepreneuse n’a rien laissé au hasard. Elle s’est adressée à un expert en conception de box pour animaux et validé par les meilleurs cynotechniciens de l’armée française. L’espace est climatisé et Laetitia Lacote peut proposer des services annexes comme des massages canins. Ce service est ouvert du mercredi au dimanche, de 10h à 17h. Les visiteurs peuvent ainsi y laisser leur ami à quatre pattes entre 1 et 4 heures à raison de 9€ l’heure et 25€ les trois heures.

Laetitia Lacote et son berger australien, Patch

Un concept à développer, des emplois à créer
Laëtitia Lacote compte bien exporter son concept et sa marque – aujourd’hui déposée – sur tout le territoire national. Un marché attractif au vu des 18 millions de propriétaires de chiens que compte la France. Après la Cité de l’Automobile, Patchguard aimerait tenter l’aventure du côté du Haut Koenigsbourg, sur la Route des Vins ainsi que sur les Marchés de Noël. « Il n’y a pas que les sites touristiques et culturels qui posent problème aux propriétaires de chiens, souligne la quadragénaire. Je pense aux centres commerciaux, au golf et tant d’autres endroits. » Le développement de Patchguard passera par la création d’emplois. Laetitia Lacote envisage de former des jeunes au nouveau métier de ‘’petsitter’’ qui leur demandera un diplôme d’Attestation de connaissances pour les animaux de compagnie (ACACED). « Nous venons de lancer le premier Patchguard de France… Le début, je l’espère, d’une grande histoire ! »

Emilie Jafrate

Laëtitia Lacote
06 89 67 51 99
laetitia@patch-guard.fr
patch-guard.fr


Informations sur l'auteur :

Emilie Jafrate

Journaliste

Catégorie associée :

Actualités