Le commerce mulhousien démarre bien l’année

Le dernier Atelier du Commerce animé par Frédéric Marquet, manager du commerce à Mulhouse, a fait le point sur 2015 et lancé les actions 2016. Avec des annonces d’ouvertures de magasins et un projet « Trendy ».

Côté ouvertures de magasins déjà réalisées, citons Lunn rue des Boulangers, Oliver Weber Place de la Réunion, Dietplus rue des Maréchaux.On aura remarqué le retour de Lacoste, l’installation de Onestep, Jogger, Le Lunettier ou encore Parenthèse lingerie. Au mois de mai ouvrira un Starbucks  Coffee à la place de Burton, qui de son côté déménage Cour des Maréchaux sur 200 m2 (ancien Gosport) le 9 mars.

Côté restaurants, le marché est un peu moins actif, avec quelques fermetures non remplacées et une commercialisation difficile de la grande cellule prévue au dernier étage de l’ancien Globe. « Pour réussir dans la restauration à Mulhouse comme partout, il faut être excellent, voire exceptionnel« , a affirmé Frédéric Marquet. Quant au Globe lui-même, il est en travaux pour une mise à niveau générale.

Au total et sur 4 ans, le centre-ville aura compté 321 ouvertures contre 168 fermetures, et 40% de locaux vides en moins, ce qui en fait une ville performante, comparé à d’autres de même taille. Certaines viennent même s’en s’inspirer, ce que soit pour les chèques Vitrines de Mulhouse ou la stratégie marketing destinée à attirer des enseignes.

Mieux gérer la tranche horaire 18h-20h pour un Mulhouse plus  « trendy »

Dans les tuyaux pour 2016, une meilleure gestion de la tranche horaire 18-19H, réelle demande des consommateurs consultés sur internet. En effet, il n’y a pas assez de lisibilité des horaires, variables d’une enseigne à l’autre, entre les fermetures à 18h30, 18h45 ou 19H00, sans compter le désagrément de se voir accueilli dans un bruit d’aspirateur avec un rideau à moitié fermé. « Nous devons être plus modernes et pouvoir mieux accueillir les personnes qui viendraient au centre-ville après le travail, sinon ils vont en périphérie ou sur le net« . Pour pousser cette logique encore plus loin, l’idée serait de proposer ponctuellement des animations sur la tranche 18h-20h, pour inciter le chaland à rester au centre-ville pour le dîner. « Cette tranche horaire qui fait le lien entre les commerces de jour et les commerces de nuit, ferait l’objet d’animations proposées par des commerces qui seront appelés Trendy« .

Béatrice Fauroux

Suivre l’actualité des commerces mulhousiens : Facebook : Mulhouse Ambiance Shopping
(Photo du Studio Chlorophylle)

 


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Actualités Commerces

Articles qui devraient vous intéresser

Robert Soussan, expert du commerce en centre-ville Commerçant mulhousien depuis 1985, Robert Soussan est aujourd’hui à la tête de plusieurs magasins sur Mulhouse, Cernay et Sierentz. Rencontre avec un ...
Manger sainement en extérieur, c’est possible! Il est possible de manger sainement, même en mangeant sur le pouce. C'est ce qu'a voulu montrer Cédric Lecompte en ouvrant il y a trois mois A La Mais...
Commerce : la belle dynamique de Mulhouse Le récent palmarès de PROCOS qui fédère 260 enseignes nationales, distingue Strasbourg et Colmar parmi les villes les plus dynamiques de France sur le...
Ateliers du Commerce: le point dans le centre-ville de Mulhouse Comme chaque mois, Frédéric Marquet, manager du commerce, a donné rendez-vous aux commerçants du centre-ville de Mulhouse pour les Ateliers du Commerc...