En avant première, les tendances Big Data et Analytics du cabinet Deloitte: Conférence le 3 février à la Fonderie

Nouvelles technologies et entreprises, que dit l’avenir ? Pour le savoir, rendez-vous à la Fonderie de Mulhouse le 3 février prochain. La conférence présentera les tendances technologiques à travers trois secteurs: technologie, médias et télécommunications ainsi que leurs incidences commerciales sur les entreprises. La conférence de Neuilly-sur-Seine qui a eu lieu le 20 janvier dernier a révélé 5 grandes tendances. Découvrez-les en avant-première.

A l’image du Big Data qui a cessé d’être seulement un concept et trouve désormais ses premières applications concrètes dans les entreprises françaises. Les tendances 2015 de Deloitte dans la Data et l’Analytics témoignent de cette aspiration qui devrait se prolonger au cours des prochains mois.

Les 5 grandes tendances dans la Data et l’Analytics identifiées par Deloitte

 

1. Big Data, la preuve par l’expérimentation:

L’expérimentation Big Data s’annonce comme l’une des fortes tendances en 2015. De nombreuses entreprises entrent en phase expérimentale, souvent sans attendre d’avoir résolu toutes les questions stratégiques, organisationnelles ou technologiques soulevées par le Big Data. En mode pilote, elles cherchent à identifier de façon empirique des cas d’usage profitables. Que ces tentatives aboutissent ou échouent, les entreprises engrangent de l’expérience.

2.  L’extension de la performance et de la connaissance métier grâce à l’Analytics:

Les Analytics se démocratisent au sein des entreprises, notamment grâce au développement de nouveaux outils qui favorisent leur prise en main par des non-spécialistes, comme par exemple les outils de Data Visualisation. Les métiers et diverses fonctions (Finance, RH, Achats, etc.) inscrivent ces approches analytiques au cœur de leurs enjeux, convaincus qu’elles recèlent leurs futurs gains de performance.

3.  La gouvernance des données : préoccupation majeure des entreprises

L’inflation du volume de données dont disposent les entreprises pose des problèmes tels que l’envolée des coûts de stockage, l’« infobésité » nuisible à l’extraction d’intelligence, la conformité réglementaire, ou la sécurisation…Ainsi, assurer une gouvernance appropriée des données est devenue une priorité. La première étape consiste à localiser les données, souvent dispersées entre les collaborateurs. Puis il faut déterminer leur valeur actuelle, mais aussi éventuellement future. Enfin, il convient de fixer les responsabilités et les règles d’usage, tout en favorisant l’autonomie et l’innovation. La nomination d’un « chief data officer » peut aussi être une piste intéressante à suivre.

4.  La monétisation des données : vers de nouveaux modèles business

Dans plusieurs secteurs précurseurs (télécoms, services financiers), les entreprises prennent conscience de la valeur de leurs données pour des partenaires externes. Elles testent des modèles économiques qui leur permettraient de générer des revenus additionnels, tout en respectant un cadre réglementaire évolutif et les aspirations de leurs clients en matière de respect de la confidentialité. L’agrégation de données, afin de les rendre anonymes, ou la prestation de services d’analyse de données constituent quelques-unes des solutions de monétisation mises en œuvre. Des « pure players » apparaissent également afin d’acquérir, de recouper et d’enrichir les données, avant de livrer des analyses clés en main.

5.  Open Data & Open Innovation : partager ses données pour créer de la valeur

En matière de Data, les frontières interne/externe s’estompent et les approches collaboratives se multiplient. Ces dernières peuvent associer par exemple le secteur public et le secteur privé : des collectivités et des opérateurs publics partagent leurs données en vue de dynamiser leur territoire ou d’améliorer leur qualité de service. Encore hétérogènes et peu structurées, ces initiatives sont appelées à se rationaliser. Par ailleurs, des entreprises mutualisent leurs données au sein de « régies » pour enrichir leurs offres respectives. Enfin, de grands groupes sollicitent des étudiants ou des start-ups à l’occasion de challenges « d’open innovation » ou de « hackathons ».

 

Programme de la conférence à la Fonderie Mulhouse

 

  • 17h – 17h30 : Accueil
  • 17h30 – 18h30 : Présentation French Tech Alsace
  • 18h30 – 19h30 : Résultats des études « TMT Predictions 2015 »
  • (intervention en anglais – service de traduction assuré)
  • 19h30 – 19h50 : questions / réponses
  • 19h50 – 20h : transfert vers le KM0

La manifestation se conclura par une visite du bâtiment totem KM0 ainsi qu’un cocktail dînatoire.

 

Sarah Meliani d’après Communiqué

Contact: Deloitte & Associés
Espace Européen de l’Entreprise
5 Allée d’Helsinki
67300 Schiltigheim

Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Actualités

Articles qui devraient vous intéresser

Aucune mission n’est impossible pour la CCI Sud Alsace Mulhouse Parce qu'aucune mission n'est impossible, l'ensemble des commerçants du Sud Alsace sont conviés le jeudi 20 mars au Kinépolis de Mulhouse pour une soi...
GEBOSSE fête ses 10 ans et ses nouveaux locaux Lors de son Assemblée Générale qui s'est tenue le 12 septembre 2017 dans ses nouveaux locaux du Parc des Collines de Mulhouse, le groupement d’employe...
BTP : nouveau plancher chauffant Rector Leaders sur leurs marchés respectifs, Rector, concepteur de systèmes constructifs innovants destinés aux professionnels du bâtiment, et Rehau, spécial...
Bizzzday : Débat sur les nouveaux parcours clients Les entreprises Weleda, Hoffarth et l'Alsace s'expriment sur les nouveaux parcours de leurs clients Les pompes funèbres ont longtemps eu mauvaise p...