Vintage Club, l’adresse Frip’de Qualité signée Selma Alouatni à Thann

Selma Alouatni en a eu assez de rester assise derrière un bureau. La jeune femme est arrivé à un moment charnière de sa vie, avec ce besoin de plus en plus pressant de pimenter sa vie professionnelle. Ce piment, elle l’a trouvé en ouvrant les portes de sa boutique Vintage Club à Thann, le 23 août 2021. Une boutique est un univers en adéquation avec ses valeurs.

Assistante de direction de formation, Selma Alouatni passe ensuite cinq années en tant que merchandising pilote. Un dernier poste tout confort qu’elle choisit de quitter pour se lancer dans l’aventure entrepreneuriale. Elle mûrit alors le projet d’ouvrir sa boutique de seconde main qui se concrétise le 23 août dernier avec la naissance de Vintage Club.

Consommer intelligemment

Selma Alouatni a toujours aimé chiner, « trouver des trésors ». Elle l’a d’ailleurs inculqué à ses enfants. « Pourquoi acheter du neuf si on arrive à trouver le même article d’occasion ? » Une préoccupation qui va au-delà du seul souci budgétaire. « Le train de vie que nous menons actuellement, nous devons le stopper. Il faut se tourner vers une consommation intelligente, souligne-t-elle. Le textile est le deuxième secteur le plus polluant de la planète qui génère de véritables poubelles à ciel ouvert. » Et c’est l’ensemble de toutes ces remises en question qui ont donné naissance à Vintage Club. « La vente de seconde main n’est pas une vente classique. Les clients doivent prendre le temps, se laisser porter et fonctionner au coup de cœur. On ne sait jamais sur quoi tomber et c’est bien cela qui en fait tout le charme.»

S’offrir un joli moment de nostalgie

Autre particularité, la boutique de Selma est une friperie à l’esprit vintage. Pousser les portes de cette boutique, c’est se plonger dans ses souvenirs, s’offrir un joli moment de nostalgie, arrêter le temps au rythme de la funk, de la soul, des classiques de la chanson française mais aussi de chansons pour enfants. Le vinyle de Grease qui trône fièrement en hauteur donne d’ailleurs le ton. « Combien de fois on a voulu me l’acheter celui-là, sourit Selma. Mais je le garde précieusement. » Le vintage est un style cher au cœur de la gérante. Un style dans l’ère du temps qui touche toutes les générations, preuve en est par sa clientèle. « J’ai des ados de 14 ans qui viennent chercher des pantalons taille haute, pattes d’éléphants, assortis à des pulls oversize, aussi bien que des dames âgées qui sont en quête d’un cadeau pour leurs petits-enfants. » C’est ainsi que Selma a peu à peu adapté sa façon de chiner, sans adéquation avec les besoins de ses clientes.

Rachat immédiat au kilo

La jeune femme propose ainsi des vêtements de la taille 34 au 46, même s’il est plus compliqué de trouver des trésors à partir de la taille 40, à son grand désarroi, d’ailleurs. Chez l’enfant, les tailles débutent au 3 ans et s’arrêtent au 16 ans. Selma a aussi pensé aux mamans actives en installant un coin enfant avec tableau noir à l’ancienne, pour gribouiller à la craie. « Je veux que l’on se sente bien, chez moi, que le Covid, d’ailleurs ne passe pas cette porte ! » Selma Alouatni a choisi de pratiquer le rachat immédiat au kilo, sur rendez-vous à raison de trois par semaine et en dehors des horaires d’ouverture. « Je suis d’autant plus sélective que cela me demande un investissement conséquent. Les vêtements doivent être lavés et ils sont recalés à la moindre tâche. Si je sens que le risque est trop grand en revanche, je tente le coup, mais en dépôt-vente.» Il n’est pas rare non plus pour la jeune femme de recevoir des dons. Une boutique dans laquelle les clients peuvent aussi trouver des jeux de société, des jeux en bois que
Selma ne sélectionne que s’ils sont complets et accompagnés d’une notice. Ici, l’électronique et les écrans sont bannis. La gérante propose également des livres pour adultes. Un clin d’œil aux lacunes qu’elle a connues enfant et à l’absence de librairie à Thann.

Un rayon hommes à concrétiser

Des projets et des envies, la jeune femme en a pleins. Si elle ne propose pas de rayon bébé, elle a tout de même pensé aux jeunes mamans avec la mise en place de ventes privées dédiées, étalées sur deux semaines. Une mission confiée à sa stagiaire, histoire de la plonger dans le concret. Selma a noué un partenariat avec les Echos du Rock à Guebwiller, depuis novembre, afin de proposer des vinyles. « Et je suis à la recherche d’une platine d’occasion. » Au rang de ses autres projets, celui de développer un rayon hommes. L’agencement de sa boutique pour faire de la place à l’arrivée de cette nouvelle catégorie est elle, en tout cas, déjà pensée.

Emilie Jafrate

Vintage Club – La Frip’ de Qualité

3, Place De Lattre de Tassigny, Thann

09 73 16 35 61

Vintage Club – La Frip’ de Qualité


Informations sur l'auteur :

picto_periscope

Le Périscope

Catégories associées :

Actualités Le Dossier du Mois Le Journal