Les Jardins de Pouco, des jardins potagers en entreprise, pour reconnecter l’Homme à la nature

Après un voyage à vélo entre Alpes Maritimes, Corse et Sardaigne en 2017, Audrey Bourdon et Morgan Jourdin décident de lancer leurs “Jardins de Pouco”. Une association qui propose la reconnexion de l’humain à la nature à travers la création de potagers.

Après leur voyage en vélo, Audrey Bourdon et Morgan Jourdin n’ont plus vu leur vie et le monde qui les entourent par le même prisme. Ce voyage les a transformé en adoptant notamment un nouveau style de vie. Plus de voiture pour leurs déplacements ni de viande, par exemple. Un aliment qu’ils ont pris l’habitude de ne plus consommer au cours de leurs kilomètres en deux roues. «Le temps a été mis en suspens, nous avons pu prendre racines, par moment, observer le paysage, partager des moments avec des gens rencontrés sur notre route… Nous avons également pu constater les dégâts faits par l’homme et cela nous a fait réfléchir », se souvient Morgan Jourdin. Ces interactions sociales, ces sourires, le duo le retrouve quelques mois plus tard, en réalisant un jardin vertical. «Nos voisins s’arrêtaient devant chez nous pour en parler », sourit Audrey Bourdon. Le couple décide alors de demander un petit bout de terre. C’est ainsi que naît leur premier jardin. « Nous avons eu envie d’aller plus loin encore. »

Une co-construction facteur de motivation et d’investissement
Aller plus loin pour le transposer au monde de l’entreprise. Le binôme est là pour donner les clés, guider les entrepreneurs et leurs salariés. Morgan gère la partie ateliers/animations. Il fait également appel à des experts en fonction des besoins. Audrey, elle, s’occupe de la partie gestion, du projet. Des projets réalisés sur mesure, en fonction de l’entreprise, dotée d’espaces verts ou non. L’autre point important est la co-construction. « Nous proposons aussi quelques petites astuces. A coté des tomates, par exemple, il faut installer des oeillets d’Inde. Idéal pour éloigner les insectes ravageurs. »

« Chaque projet est une aventure unique
Leur but, à court terme est de monter un projet et un suivi d’une année en entreprise. « Ces jardins sont une alternative au sport. Ils apportent du bien être et donnent l’envie aux salariés de s’impliquer. Jardiner, c’est créer des choses mais avec le droit de se tromper. J’ai constaté, dans mes animations, que c’était un bon vecteur pour briser la glace. » Des projets qui peuvent aussi durer moins longtemps, selon les besoins. « Rien n’est figé. Nous pouvons faire du très simple, juste pour rebooster, resouder les salariés entre eux, leur permettre de retrouver de la cohésion d’équipe et pourquoi pas ensuite, aller plus loin ? Chaque projet est une aventure unique et peut prendre une orientation complètement différente de son point de départ. L’idée est de leur permettre de créer leur oasis à eux. »

10% d’absentéisme en moins
Selon plusieurs études, un environnement vert serait un facteur de bien-être et de motivation. Il permettrait 8% de productivité en plus, 13% de bien être, 10% d’absentéisme en moins. La mise en place de potagers dans ces lieux professionnels s’inscrit également dans la politique RSE des sociétés (Responsabilité Sociétale des Entreprises) et participe à sa notoriété positive.

Emilie Jafrate

jardins.pouco.ooo


Informations sur l'auteur :

Emilie Jafrate

Journaliste

Catégories associées :

Le Journal Services aux entreprises