La Ruche Qui Dit Oui : consommer local en toute simplicité

Le réseau de producteurs La Ruche Qui Dit Oui permet aux consommateurs de se procurer des produits locaux, frais et de saison près de chez eux.

Distribution rue Georges Sand

Vente en direct
« La Ruche Qui Dit Oui permet aux producteurs de vendre leurs produits directement aux consommateurs », explique Elodie Engler-Gass, responsable des deux Ruches présentes sur Mulhouse. Le principe est le suivant : le consommateur s’inscrit gratuitement sur le site laruchequiditoui.fr. Il choisit la Ruche la plus proche de chez lui, effectue ses achats et paye en ligne en fonction des produits ouverts à la vente, puis il va les retirer sur son lieu de distribution le jour indiqué. « La plupart des producteurs sont basés en Alsace, mais certains font le voyage depuis le Haut-Doubs, le Territoire de Belfort, les Vosges, etc.». Elodie Engler-Gass a lancé sa première Ruche sur Mulhouse en 2012 et la seconde en 2014.

Des prix justes
« Au sein des Ruches, on vend des fruits, des légumes, du pain, du fromage, de la viande, de la bière… ». Certains produits sont disponibles chaque semaine, d’autres, tous les quinze jours, une fois par mois etc. « Il n’y a aucun engagement de la part du consommateur. Il peut acheter les produits de la Ruche de façon régulière ou ponctuelle ». Chaque producteur fixe un prix de vente juste, de manière à pouvoir vivre de son activité. « Je récupère 7,9% du chiffre d’affaires réalisé au sein des deux Ruches. Avec cet argent, je paye un loyer aux lieux qui nous accueillent pour les distributions et je me verse un salaire. La Ruche-mère située à Paris récupère également 7,9% du CA. Le reste revient aux producteurs ».

Les bons comtés des Fermiers du Haut-Doub

Des modes de production éthiques
En tant que responsable de Ruche, Elodie Engler-Gass a pour rôle d’aller visiter les fermes, de rencontrer les producteurs, de goûter leurs produits et de les intégrer gratuitement à la Ruche. « Je suis attentive au cahier des charges. Je favorise le bio et les modes de production les plus éthiques et les plus respectueux de l’environnement ». Entre dix et vingt producteurs sont présents toutes les semaines sur chaque point de distribution. « Je fais en sorte qu’il n’y ait pas de concurrence au sein d’une même Ruche ». Sur les deux Ruches, cela représente 150 consommateurs/semaine.

Une mini-ruche au sein des entreprises
« La Ruche Qui Dit Oui a récemment lancé le concept des mini-ruches ». Un service qui peut notamment intéresser les entreprises. « La mini-ruche permet de se regrouper pour se faire livrer ses produits. Un salarié peut par exemple lancer une mini-ruche au sein de son entreprise. En récupérant ses propres produits le jour J sur le lieu de distribution, il récupère ceux de ses collègues et leur redonne au bureau ». Il peut choisir de demander une commission ou non. « Cette mini-ruche privée peut devenir publique si le salarié étend sa mini-ruche aux entreprises voisines ».

Magali Santulli

Retrait des produits :
le mercredi de 18h30 à 20h, Domaine Nature, 145 rue de l’Île Napoléon à Mulhouse
le jeudi de 18h30 à 20h, 25 rue George Sand à Mulhouse
La Ruche Qui Dit Oui
06 20 58 07 99 – laruchequiditoui.fr


Informations sur l'auteur :

Magali Santulli

Catégories associées :

Circuit court Le Journal

Articles qui devraient vous intéresser

Wärtsilä entre en gare de Mulhouse Wärtsilä a inauguré ses nouveaux locaux de 3000 m2 après treize mois de travaux, lançant par la même occasion le grand chantier de la ZAC Gare, en pré...
3 & 4/11/18 – Salon BRUT(es) : 1er salon de vins « nature » & marché paysan Brut(es) est le premier salon de vins "nature" à Mulhouse. Il est ouvert aux particuliers et professionnels amateurs de produits naturels ou curieux d...
Démo 4G à Mulhouse, résumé de la soirée Eiffage-Bouygues Démo 4G par Eiffage Energie Communications, Réseaux & Sécurité & Bouygues Telecom Entreprises à Mulhouse : Instructive Eiffage Energie comm...
Extension de l‘usine MEA à Mulhouse Un fait rare pour cette entreprise : une visite du site organisée par les dirigeants japonais du groupe, qui a permis de prendre connaissance du dével...