Repetto : commerce issu de la danse

La maison Repetto a ouvert fin mars 2017 une boutique de 95 m2 au centre-ville de Mulhouse, la seule dans le Grand Est à ce jour. Inspirée initialement par la danse classique, la marque française haut-de-gamme a su diversifier ses produits.

De la pointe à la ballerine
La maison Repetto a été fondée en 1947 par Rose Repetto. Tout commence lorsqu’elle confectionne un jour des pointes pour son fils, le danseur classique Roland Petit, qui n’en trouvait pas à sa taille. En 1956, Brigitte Bardot demande à Rose de lui créer une chaussure aussi légère qu’un chausson de danse, mais plus facile à porter au quotidien. C’est ainsi que naît la ballerine “Cendrillon” qui sera immortalisée dans le film “Et Dieu… créa la femme”. La marque devient vite une référence dans le monde de la danse. Repetto compte à présent 120 boutiques à travers le monde et 1.500 salariés.

Une clientèle locale et étrangère
Aujourd’hui, la gamme de produits Repetto s’est élargie. Aux vêtements de danse et aux pointes se sont ajoutés des chaussures contemporaines, de la maroquinerie et des parfums. Les hommes quant à eux peuvent se procurer les fameuses “Zizi” portées par Serge Gainsbourg. Ces produits de luxe ont trouvé leur clientèle à Mulhouse. « C’était l’endroit idéal pour s’implanter. Outre les clients locaux, nous recevons beaucoup de Suisses et d’Allemands, attirés par la qualité de nos produits », explique Sijie, responsable de la boutique.

Un savoir-faire français unique
Les articles de danse représentent 30% du chiffre d’affaires de la boutique. « En plus des particuliers, des professeurs viennent aussi passer commande pour leurs élèves. Nous avons également des partenariats avec des écoles de danse ». La renommée de Repetto vient de son savoir-faire pour confectionner les pointes. Rose inventa un procédé unique au monde : la semelle est cousue à l’envers avant d’être retournée, apportant confort et souplesse. « Nous utilisons toujours cette technique pour nos chaussures. Nos ateliers sont situés en Dordogne, à Saint-Médard d’Excideuil ».

Fabrication française et italienne
« Il y a toujours un clin d’œil à la danse sur nos accessoires, indique Sijie. Cela peut être un lacet sur une chaussure ou un nœud sur un sac. Tous nos produits sont conçus avec des matériaux légers ». Si la plupart des produits de la marque Repetto sont français, quelques uns proviennent d’Italie. « C’est le cas pour les talons très hauts par exemple, car les Italiens excellent dans ce domaine ». Depuis son ouverture, les objectifs de vente de la boutique ont été atteints. « Parmi nos produits, les ballerines de ville et la maroquinerie ont le plus de succès. Pour 2018, nous projetons de proposer davantage de produits de maroquinerie qui représentent 20% de notre chiffre d’affaires ».

Magali Santulli

Repetto
22 rue des Boulangers à Mulhouse
03 89 36 17 81
www.repetto.fr


Informations sur l'auteur :

Magali Santulli

Catégorie associée :

Commerces Le Journal

Articles qui devraient vous intéresser

47 entreprises récompensées lors des Trophées de la CCI 2013 Cette année ce ne sont pas moins de 47 entreprises du Sud Alsace qui ont été récompensées lors des trophées de la CCI. Ces entreprises ont été remarqu...
Office de Tourisme et des Congrès de Mulhouse: découvrez la ville autrement L'Office de Tourisme et des Congrès de Mulhouse et sa région a dévoilé sa nouvelle stratégie de communication sous la bannière #mulhousexperience. Deu...
Fermetures Vitale inaugure sa nouvelle ligne de production aluminium  Créée en 1980, Fermetures Vitale emploie aujourd'hui  80 personnes. Forte de sa passion et de son expérience,  l'entreprise familiale inaugure sa nou...
Conférence ErepDay le 17/04 à la SIM: « Le RGPD, ce n’est pas si compliqué ! » Le nouveau réglement européen sur la protection des données personnelles (RGPD) entrera en application dès le mois de mai 2018. Quelles sont les nouve...