Un plan de déplacement inter-entreprises, ça sert à quoi ?

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le monde économique affiche souvent son scepticisme face aux initiatives portées par les pouvoirs publics et la technostructure. Souvent identifiés par des sigles et acronymes, ils sont perçus avec distance voire ironie : le plan de déplacement inter-entreprises (PDIE) de l’E3 devrait échapper à cette règle, dans la mesure où c’est l’association des utilisateurs de l’Espace européen de l’entreprise et du Mittelfeld qui en est à l’origine.

Le périscope, journal économique Alsace - Strasbourg - PDIE

En 2007, cette réflexion fut la première démarche structurée visant à aborder de manière globale et intégrée la problématique des déplacements des salariés à l’échelle d’une zone d’activité dans le département du Bas-Rhin. Elle traite, en quatre volets et quinze engagements, des transports publics, des mobilités douces, des reports en faveur des modes alternatifs à la voiture particulière et de la pérennisation de la démarche. Un comité de suivi de la charte a été constitué, chargé de veiller à la mise en oeuvre des engagements. Comme la motivation première de cet exercice était déjà de faciliter l’accessibilité de l’Espace Européen de l’Entreprise et du Mittelfeld et de contribuer au développement durable en favorisant le recours aux modes alternatifs à la voiture, toute une série d’organismes s’est intéressée au sujet (*) et a signé une charte initiant un plan de déplacement inter-entreprises.

7-BHNS

Des avancées concrètes

Initiatrice de ce PDIE, créé, en son sein, un groupe de travail “Déplacements et accessibilité” ayant pour objectif de proposer et mettre en oeuvre les actions permettant aux entreprises de répondre aux engagements de la Charte. La mise en service du Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) de la ligne G constitue la principale concrétisation de cette charte et la plus médiatisée également. Cependant, elle ne doit pas faire oublier les autres avancées concernant notamment l’amélioration des dessertes en bus (ligne 19 et 70) et la sécurisation des cheminements piétons et cyclistes, à commencer par la passerelle dédiée aux cyclistes et piétons de la route de Mittelhausbergen (lire le Périscope n° 3). Ou encore l’aménagement de la sortie d’autoroute avec un “tourne à gauche” desservant directement l’E3. Les acteurs du PDIE et notamment Lab3, l’association des usagers, considèrent que le BHNS n’est pas un aboutissement. « Les engagements institutionnels et politiques formalisés dans la charte ont permis de valider avec succès la première phase du PDIE, celle de la mise en place des infrastructures. Voici venu le temps d’encourager leur bon usage. C’est la seconde phase du plan de déplacement », annonce l’association.

7-BHNS intérieur

Celle-ci prendra la forme d’une information aux usagers et d’une sensibilisation à l’utilisation des modes alternatifs à la voiture. Lab3 sera au coeur du dispositif à travers la nomination au sein des entreprises de “référents mobilité” chargés de communiquer sur les bonnes pratiques de déplacements. L’arrivée de Citiz (voitures partagées) et de Vélhop sont autant de nouveautés à prendre en considération. Sans oublier les TIC, plusieurs acteurs de l’E3 étant des spécialistes reconnus de solutions nomades et de la dématérialisation des réunions… Pour autant, l’association est consciente que les besoins en déplacements sont en continuelle évolution et qu’il est nécessaire d’en faire la synthèse régulièrement afin d’y apporter des solutions. Sollicitée par ses membres, elle mène actuellement un travail avec la Communauté Urbaine de Strasbourg et la ville de Schiltigheim pour apaiser les circulations dans le secteur du Campus.

Vincent Triponel
Vincent Triponel

Contact : LAB3 Association des Utilisateurs de l’Espace Européen de l’Entreprise et du Mittelfeld CCI de Strasbourg et du Bas-Rhin 10 place Gutenberg, Strasbourg 03 88 75 25 78

(*) Chambre de Commerce et d’Industrie de Strasbourg et du Bas-Rhin, la SEM Epuissance3, le Conseil Régional d’Alsace, le Conseil Général du Bas-Rhin, la Communauté Urbaine de Strasbourg, la Ville de Schiltigheim, l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie, l’Association des Utilisateurs de l’Espace Européen de l’Entreprise et du Mittelfeld et la Chambre de Métiers d’Alsace

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Institution Numérique