L’ESGM, vingt ans d’expérience dédiés à l’alternance au cœur de Mulhouse

Installée au coeur de Mulhouse depuis 2001, L’Ecole Supérieure de Gestion et de Management (ESGM) propose 19 cursus en alternance, de Bac+ 2 à Bac+5, dans quatre filières différentes, de la comptabilité au management, en passant par les ressources humaines et le marketing digital. Aux manettes de cet établissement, un duo de directrices : Aurélie Vervoort et Carine Walch.

De quatre salles installées allée Clémenceau à Mulhouse en 2001, l’ESGM n’a cessé de se développer au fil des années. Implanté aujourd’hui du côté du Parc Glück, le campus est désormais composé de 27 classes, pour un total de 650 alternants et une équipe pédagogique de 90 formateurs. « Nous sommes à ce jour l’un des plus grands opérateurs haut-rhinois en terme d’études supérieures en alternance », souligne le duo de directrices. En 2015, l’ESGM franchit une nouvelle étape en reprenant Pro Format. À ses trois filières historiques (management, ressources humaines et marketing digital) s’ajoutent alors une offre de formation sur la niche du sport avec un BPJEPS animation sportive, ainsi qu’un cursus transport et logistique. La dernière née est la filière gestion/comptabilité, initiée il y a deux ans. Chacun de ces diplômes est reconnu par l’Etat, gage de qualité.

Considérer l’alternant comme un collaborateur et non comme un étudiant

Présent à ses débuts, l’ESGM a vécu la mutation de ce monde de l’alternance. « Au début, le plus compliqué était de trouver des entreprises, souligne Aurélie Vervoort. Il y a vingt ans, l’alternant coûtait cher aux sociétés. Nous avons donc fait de la plus value de l’alternant en entreprise notre cheval de bataille pour qu’il soit considéré comme un collaborateur à part entière. » Le rapport de force s’est inversé depuis. « L’alternance est devenue essentielle aux yeux du gouvernement. Les entreprises de moins de 250 salariés peuvent bénéficier d’une prime de 8000€, ce qui peut faire pencher la balance dans leur recrutement. Ce système permet avant tout de donner aux jeunes leur première expérience professionnelle. » De l’autre côté, les entreprises aussi y trouvent leur compte. « La présence de ces jeunes peut pallier le manque de collaborateurs d’une société, par exemple, mais aussi, et on le vit au quotidien, apporter de nouvelles idées, de nouveaux projets. »

La relation école/entreprise au cœur de son ADN

Au fil des années, l’ESGM a noué une véritable relation de confiance avec le monde économique. Elle dispose aujourd’hui de 500 partenaires différents. « Nous nous sommes implantés avant même que l’alternance n’aie gagné ses lettres de noblesse et c’est une force! » L’ESGM apporte un soin tout particulier à personnaliser le recrutement en entreprise. La première étape est de déterminer ses besoins et ses attentes avant de réaliser une sélection au coeur de son vivier d’alternants. « C’est un gain de temps pour nos entreprises. Nous leur proposons des pépites qui leur appartient de développer ensuite. » Les mentalités ont changé et il n’est pas rare de voir les entreprises conserver leurs alternants à l’issue de leur diplôme. Certaines même, créent des postes tout spécialement pour eux, à la suite de projets réussis, menés en interne.

Trois catégories de formateurs

La diversité des formateurs constitue l’autre force de cet établissement. La plupart d’entre eux sont d’anciens professionnels qui ont choisi de se reconvertir pour apporter leur expertise et leur expérience à travers la formation. Il y aussi les professionnels toujours en activité qui dispensent certains modules, ainsi que quelques retraités. Des formateurs issus de l’Education Nationale se prêtent également au jeu, généralement une demi-journée par semaine. Un moyen aussi pour eux de se confronter à un public différent. L’ESGM cultive ses relations privilégiées avec les entreprises en faisant appel à ses professionnels, à l’occasion de conférences métiers. « D’anciens étudiants reviennent chez nous à l’issue de leur master. C’est le cas par exemple de l’un de nos formateurs en négociation. C’est très drôle d’ailleurs, de les retrouver sur une matière qu’ils ont étudié chez nous. »

L’ESGM recherche de nouveaux locaux pour se développer davantage

Pour grandir encore, l’ESGM a désormais besoin de nouveaux locaux. Aurélie Vervoort et Carine Walch ont besoin d’une surface de 2000m2 à Mulhouse, accessible en transports en commun. « Nous aimerions poursuivre le développement de notre filière gestion/compta, en lançant un Bac+5, mais nous sommes aujourd’hui bridées par manque d’espace. Nous n’avons plus de quoi asseoir davantage d’étudiants. »

Emilie Jafrate

ESGM Formation
19 allée Gluck, Mulhouse
03 89 66 09 01
esgmformation.com
ESGM Formation


Informations sur l'auteur :

picto_periscope

Le Périscope

Catégories associées :

Actualités Formation Le Journal