Les Bourgeons, « les bons mots auprès des bonnes personnes », la clé de l’accompagnement vert et durable, signé Carole Muller

Après une première vie professionnelle en tant qu’éditrice à Paris, Carole Muller décide de changer de cap et d’exercer un métier qui ait du sens. En 2021, elle lance sa petite entreprise, Les Bourgeons, avec pour leitmotiv, « communiquer moins, pour communiquer mieux ». La transition écologique reste sa ligne directrice.

Issue d’un parcours littéraire, Carole Muller commence sa vie professionnelle du côté de Paris, en tant qu’éditrice, pendant plus de six ans. « Et puis j’ai traversé une crise de sens, se souvient-elle. J’avais besoin de nature. Avec mon conjoint, nous sommes partis en Savoie. Là-bas, toutes les idées qui étaient enfouies en moi ont fini par éclore. » C’est ainsi que naît Les Bourgeons, début 2021. Avec l’arrivée de la crise sanitaire, Carole Muller fait le choix de revenir aux sources en s’installant à Mulhouse, au plus près de sa famille.

Une communication raisonnée, raisonnable et réfléchie

Si elle démarre son activité en tant que rédactrice indépendante, avec, notamment, la relecture et la correction de contenus, Carole Muller étend le champ de ses compétences par l’accompagnement de jeunes entreprises dans leur communication. Elle a ainsi élaboré un programme court collectif de deux fois trois heures, ou alors individualisé à raison de cinq rendez-vous d’une heure, pour qu’elles puissent facilement structurer leur communication. « Selon moi, la clé est de communiquer moins, mais mieux, avec sobriété. Je les aide à trouver le bon message, les valeurs qui leur correspondent en définissant les bons mots auprès des bonnes personnes. » La jeune femme s’adresse principalement aux indépendants en début d’activité. « Lorsqu’on se lance, on n’a pas forcément les clés, on ne sait pas comment bien communiquer ni quelle identité visuelle adopter. » Carole Muller, elle, opte pour la communication raisonnée, raisonnable et réfléchie. « Sur les supports imprimés, par exemple, je réfléchis à la typographie la moins énergivore en encre. »

Une réflexion autour de l’empreinte numérique

Carole Muller a ainsi accompagné une graphiste ou encore cette formatrice à ‘’1000 idées à la seconde’’. « Elle partait dans tous les sens, sourit Carole Muller. Elle publiait à chaque idée, annonçait les choses importantes trop tard… Nous avons mené un important travail pour épurer, écrémer et recentrer tout cela. Nous avons tous un fil rouge qui a du sens. Le sien était d’aider les jeunes à trouver leur voie professionnelle. En s’adressant à tout le monde, elle ne s’adressait au final à personne. » La jeune femme mène également toute une réflexion par rapport à l’empreinte numérique de ses clients. « J’incite mes clients à faire du nettoyage dans leurs anciens posts, comme les comptes à rebours, par exemple. »

Artisans, créateurs, spécialistes en développement personnel et libéraux

Son cœur de clientèle reste les professionnels en lien avec le développement personnel, les artisans, les créateurs ou les libéraux comme les avocats et les experts comptables, par exemple. Si 60% de son activité est consacrée à la communication, Carole Muller réalise 40% en tant que prête plume. « Je travaille avec des particuliers qui souhaitent écrire leur autobiographie. Ce sont des missions qui me touchent énormément. » Une activité qui lui est tombée dessus, juste comme ça, à l’issue d’un premier projet couronné de succès. « Il y a eu un effet boule de neige, sourit-elle. J’aime beaucoup écouter les personnes âgées se raconter. J’étais bénévole en maison de retraite, c’est quelque chose qui ne m’a jamais quitté. » Son ancien statut d’éditrice lui permet de mener le projet jusqu’à son terme, avec l’édition de quelques exemplaires, souvent en cadeau offert à la famille proche.

Une plateforme des événements durables et engagés

Il lui a fallu du temps pour dessiner des contours restés jusque-là flous. La jeune femme a désormais trouvé sa place et se sent utile. Aujourd’hui, elle va au-delà de l’accompagnement de la communication des entreprises avec le développement de sa plateforme ‘’Les Bourgeons’’. Une plateforme née pendant ses années savoyardes qui recense les évènements durables et engagés de la région, avec l’envie de la développer sur l’Alsace. Certains évènements sont d’ailleurs déjà accessibles depuis Mulhouse et le Sud Alsace, puisqu’ils peuvent être suivis à distance, via des ateliers en ligne. 2022 devrait être le lancement d’ateliers d’écriture créative. « Des gens sont bloqués parce qu’ils conservent un mauvais souvenir de leurs cours de français. Il y a cette espèce d’angoisse de la page blanche… J’aimerais aider ces personnes de manière informelle, personnelle, d’abord, pour qu’ils puissent s’en servir ensuite dans leur vie professionnelle. Qu’ils se sentent capable de rédiger une newsletter, un article de blog, une présentation de leur parcours… »

Emilie Jafrate

Carole Muller – Les Bourgeons
Rue de la Waldkapelle, Vieux-Thann
06 86 12 55 18
lesbourgeons.fr
Facebook: Les bourgeons


Informations sur l'auteur :

Emilie Jafrate

Journaliste