Marquez votre territoire !

“Communication, image de marque, publicité, savoir-faire et faire-savoir“ est indispensable aujourd’hui. Il faut se montrer sous ses plus beaux atours, occuper le terrain, en d’autres mots, être vu. Les entreprises de marquage et de communication visuelles sont les premières sollicitées lors d’une création d’entreprise, pour l’habillage des véhicules, la pose d’enseignes ou la décoration d’une vitrine. 

le périscope, journal économique mulhousien - entreprise Buhler
Le “Musée de la nature“, conçu par l’artiste plasticien Bernard Latuner et réalisé par l’entreprise Buhler.

le journal économique mulhousien - le périscopeBuhler, une entreprise à bonne enseigne  

Dans ses locaux de 1500 m2 situés à Illzach, l’entreprise Buhler regroupe tous les savoir-faire et toutes les technologies nécessaires à la fabrication d’enseignes : métalliers, électriciens, plasturgistes, monteurs, graphistes et même spécialistes du verre. Toutes ces compétences réunies ne sont pas dues au hasard : la société est à l’origine de la création d’une formation aux métiers de l’enseigne au CFA de Saint-Louis. 

le periscope, journal économique mulhousien, Michel Rybka
Michel Rybka

« L’enseigne est la fille de l’art et du commerce », clame Michel Rybka, intarissable sur l’histoire de l’enseigne depuis qu’elle existe à travers les âges. En effet, si depuis la Renaissance elle était constituée de métal, la technologie moderne l’a fait évoluer pour en faire un objet de haute technicité. « Elle est considérée maintenant comme un objet qui participe aussi à l’embellissement de la ville », ajoute-t-il. « Pour cela, la fabrication nécessite de nombreux corps de métiers, de la création à la finition du produit à 50% artistique et à 50% technologique. » La meilleure preuve de cet adage est la participation des Enseignes Buhler à la réalisation d’une oeuvre créée par l’artiste Bernard Latuner, et qu’on peut admirer devant la mairie d’Illzach.
Historiquement démarrée avec Kronenbourg, la société a développé des partenariats avec de nombreux brasseurs en Autriche ou en Belgique, mais surtout avec Heineken pour qui elle est capable de fabriquer des supports divers par milliers. 

Ce secteur évolutif nécessite une bonne formation  

Si Buhler dispose d’un spécialiste du néon, capable de les créer sous toutes les formes possibles, la led est indéniablement une révolution dans l’éclairage. « Nous avons montré notre savoir-faire quand Kinépolis est venu nous trouver pour étudier une solution pour sa grande enseigne à Mulhouse. Nous intégrons ces leds -qui représentent une économie de près de 60% de consommation – dans la structure des lettres. » A voir sur la façade du Kinépolis dès le remontage des lettres géantes.
Michel Rybka est très attaché à la formation du personnel. La première promotion du Baccalauréat professionnel aux métiers de l’enseigne, dont la formation a lieu au CFA de Saint-Louis, est pour cette année. « L’idée est de former des gens polyvalents dans tous les métiers au travers d’un diplôme reconnu. Ensuite, nous pensons créer un réseau de gens formés et qualifiés, que nous pourrons mettre en relation avec les entreprises en fonction des besoins spécifiques. Bien entendu, ces jeunes diplômés seront certainement les créateurs d’entreprises de demain. » Enseigner l’enseigne, pour assurer la pérennité du métier. 

Contact : Enseignes Buhler  – 28 A, rue de Kingersheim, Illzach
Tél. 03 89 52 33 00 – Site web : www.enseignes-buhler.com 

  

le journal économique mulhousien - le périscopePrevel Signalisation le service absolu  

Prevel Signalisation a déménagé récemment dans ses nouveaux locaux de 1 000 m2 à Rixheim. Avec la volonté de maîtriser toute la chaîne de fabrication, de la création à la pose, l’entreprise est spécialisée dans le marquage des véhicules (dont le total covering), les enseignes et totems. Sa qualification s’étend à la décoration et la protection de vitrines au travers d’Adheglass. Prevel prône une qualité de service qui se veut la plus performante possible : le service absolu. 

Le periscope, journal économique mulhousien, Prevel
Jean-Philippe Prével et son équipe

Jean-Philippe Prével a créé sa société en 2006 avec une idée : être capable de proposer un service compétitif en gardant la maîtrise de la première étape jusqu’à la finalisation du produit. « Quand il y a un élément de la chaîne qu’on ne peut pas maîtriser, on perd fatalement de la réactivité. On est alors obligé de faire appel à des sous-traitants, et cette fois on perd en compétitivité. Je veux proposer le meilleur produit et le meilleur service, le tout au meilleur prix. » C’est ce qu’il définit comme étant le “service absolu“, véritable état d’esprit voulu et transmis à son personnel.

Technologies innovantes

« Pour moi, ce n’est pas parce qu’un produit est de qualité qu’il est forcément cher », ajoute le dirigeant. « Il s’agit d’un travail de réflexion avec le client afin de trouver avec lui quel est le produit le plus adapté à ses besoins. »
Et il se donne les moyens de ses ambitions : « Nous investissons dans des machines issues des dernières technologies, que ce soit pour l’impression numérique, ou pour l’atelier de transformation des matériaux pour la fabrication des différentes structures ». Pour exemple, une des dernières acquisitions : une machine à encres à base de latex. Ne contenant pas de solvant, ces encres répondent à la demande environnementale de plus en plus pressante.
Spécialiste du “total covering“ (la couverture intégrale d’une carrosserie), Prevel a notamment pu mettre en avant son savoir-faire au bénéfice du Tram de Mulhouse en décorant les rames au moyen de créations faites à base de ces encres plus propres. Comme ces habillages sont changés tous les trois mois, le fait d’avoir des produits écologiques prend tout son sens. Adheglass vient compléter les compétences de la société en proposant la décoration des vitrines et des bâtiments, au moyen de film adhésif ou microperforé.
A l’écoute de ses clients et à l’affût de nouveautés, la société développe depuis peu des nouveaux produits comme des présentoirs personnalisés pour tous types d’objets. « Nous étudions toutes les demandes de nos clients, ce qui nous amène à explorer de nouveaux univers » conclut Jean-Philippe Prevel.

Contact : Prevel Signalisation – 29 rue de Mulhouse, Rixheim
Tél. 03 89 65 52 07 – Site web : www.prevel-signalisation.com

 

le journal économique mulhousien - le périscopePubli Line : des artisans

Mario Messinger et Claude Fimbel, associés chez Publi Line depuis 1993, se définissent avant tout comme des artisans. La satisfaction du client passe par un travail de professionnels qualifiés, travaillant avec des produits de qualité. Service et réactivité sont les atouts cette entreprise de communication visuelle, qui se cantonne à ce qu’elle sait faire : du marquage (véhicules, vitrines…) et des panneaux et enseignes de tous formats.

Le périscope, journal économique mulhousien, Publi-Line
Mario Messinger et Claude Fimbel

« Pour nous, pas question de faire du tee-shirt ou de l’objet publicitaire », annonce d’emblée Mario Messinger. « Nous avons un réel savoir-faire dans l’exécution de notre métier, et c’est ce que nous mettons en avant. Nous sommes des artisans, nous avons de l’expérience et nous connaissons les techniques et les produits que nous utilisons. » Ainsi, le choix des adhésifs et des supports est primordial : « Quand nous marquons des véhicules, l’adhésif va tenir plusieurs années et pas seulement trois ou six mois. Idem pour des panneaux ou des enseignes extérieures. Nos clients le savent bien et c’est pour ça qu’ils sont d’une grande fidélité. En cas de souci avec une de nos réalisations, nous ne refacturons rien, c’est une garantie de qualité de notre travail. »
« Le client sait toujours à qui il a affaire, en l’occurrence à l’un des deux patrons », ajoute Claude Fimbel, « pour lui, c’est rassurant. »

Cultiver le relation avec le client

La réactivité face aux diverses demandes est aussi un des points fort de l’entreprise. Il n’est pas rare que les clients appellent le matin pour une commande à effectuer dans la journée. « Les gens savent que dans la mesure du possible nous essayons de répondre aux différents impératifs », dit Mario Messinger. « Par exemple, l’association Le Phare nous a demandé récemment le marquage de trente véhicules. Pour répondre à cette commande, nous avons écourté nos congés de Noël. Il n’est pas rare non plus de travailler tard le soir et les week-ends. »
« Même si c’est en projet, nous n’avons pas encore de site internet tout simplement parce que dans notre activité tout est fait sur mesure », ajoute Claude Fimbel. « De plus il n’y a pas d’argent à économiser, pas de différence notable de prix qui justifierait une création en ligne. Mais bien entendu, l’idée est de mettre en valeur la qualité de notre travail et nos compétences. »
La jauge ultime c’est la satisfaction du client : « c’est bien simple, conclut Claude Fimbel, un client satisfait est un client qui revient. »

Contact : Publi Line – 214 rue du Général de Gaulle, Habsheim
Tél. 03 89 63 41 20

 

le journal économique mulhousien - le périscopePrint Line : la polyvalence des services

Crée en 1996, Print Line a repris le flambeau de la société PUBEST, alors spécialisée dans le montage d’enseignes. Proposant tous les services de communication par l’image (marquages de véhicules ou de vitrines, bâches, enseignes ou flyers), cette société familiale accompagne les entreprises dans leurs projets de la conception à la réalisation, jusqu’à la pose de l’enseigne.

Le périscope, journal économique mulhousien - Print Line
Daniela Pécunia et Angela Heff-Pécunia

Co-gérée par Daniela Pécunia et Angela Heff- Pécunia, Print Line réalise tous les projets de la maquette à la création puis à l’exécution finale, en impression numérique. La souplesse et la polyvalence de la société lui permettent de pouvoir réaliser tous types de communication visuelle, comme le marquage de véhicules de sociétés, la création d’enseignes et de caissons lumineux, l’impression de cartes de visite, d’autocollants ou de banderoles.
Travaillant notamment en sous-traitance avec JC Decaux, Print Line possède sa propre équipe de poseurs, qui prennent en charge l’entretien des panneaux 4×3. Outre la maintenance des panneaux, ce service comprend l’aménagement autour de ceux-ci, comme la mise à niveau et le dallage ainsi que l’élagage des arbres ou des haies qui peuvent obstruer la visibilité des publicités affichées. La société a déjà intégré des portillons d’entrée pour permettre aux techniciens d’accéder aux panneaux quand ceux-ci sont placés dans des lieux privés. Elle a également participé à l’implantation du Vélib’ à Mulhouse en y installant les “bornettes“ pour y ranger les vélos.

Création décorative à partir de photos

Print Line propose en outre depuis peu un service de création de tableaux d’après des photos numériques. S’adressant aux particuliers pour des photos privées, c’est aussi un excellent moyen de promouvoir l’image des sociétés en mettant en valeurs ses réalisations, son logo ou encore le personnel de l’entreprise. Il est aussi possible d’utiliser ces mêmes clichés pour habiller bureaux, armoires ou dossiers de chaises.

Contact : Print Line – 4 avenue du Valparc, Habsheim
Tél. 03 89 44 67 92 – Site web : www.print-line.fr


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Le Dossier du Mois

Articles qui devraient vous intéresser

De journaliste à conseiller politique Jean-Luc Mano conseille des hommes politiques de haut rang dans toute la France, après une carrière de 25 ans en tant que journaliste politique. Invit...