[DOSSIER] Le Labo Thann Conceptstore de Valentine Foisy maintient le cap grâce à ses gâteaux et ses brunchs à emporter

En un an et demi d’existence, le “Labo Conceptstore” de Valentine Foisy a connu sept mois de “normalité”. Ne pouvant plus recevoir les clients dans son salon de thé installé à Thann, la jeune entrepreneuse mise en attendant, sur les brunchs dominicaux et les commandes de gâteaux.

Valentine Foisy, passion pâtisserie
Sa licence de psychologie en poche, Valentine Foisy revient très vite à son premier amour. La pâtisserie. Elle obtient son CAP, passé en candidat libre. Germe alors l’idée d’ouvrir son propre salon de thé. Un salon de thé conceptstore dans lequel elle propose également des vêtements. « Je disposais déjà d’une boutique en ligne. Il fallait juste que je trouve le local adéquat. » Une pépite qu’elle déniche au centre de Thann. Valentine Foisy le rénove avec sa famille et ses amis pour en faire un lieu accueillant, chaleureux. Le Labo Conceptstore ouvre ses portes le 14 août 2019.

La tarte au citron meringuée, son best-seller
Le lieu rencontre très vite sa clientèle. Une clientèle variée. « J’ai des enfants qui comptent leurs pièces pour venir prendre un chocolat chaud qu’ils se partagent, des papis/mamies qui partagent un moment gourmand ici, tout en jouant aux dominos jusqu’aux mamans qui me commandent des gâteaux licornes pour un anniversaire. » Sa tarte au citron meringuée est devenue un véritable best-seller.

Un lieu tendance, vivant et animé
« C’est un endroit expérimental, d’où son nom, d’ailleurs. » Valentine propose alors des cours de sport ainsi que des ateliers culinaires. « L’endroit est beau et grand et je ne l’ouvre que les après-midis. Je me suis dit que ce serait sympa de pouvoir l’exploiter plus, lorsque je suis en cuisine, par exemple. » Des projets et des envies, Valentine Foisy en avait plein en tête, comme ouvrir ses portes aux entreprises, pour organiser des séminaires ou des petits déjeuners d’affaires.

« J’ai la chance d’être petite »
Mais la crise sanitaire est arrivée et Valentine Foisy a dû s’adapter. « Au premier confinement, j’ai paniqué, en plus, je sortais d’une période de travail intense. Il a fallu tout éteindre, tout arrêter, tout fermer du jour au lendemain et toutes les charges se sont débitées. Heureusement, j’avais de la trésorerie. Je suis seule, je n’ai pas de salarié à gérer. Je savais que je n’allais pas fermer non plus. » A la réouverture, en mai dernier, ses clients étaient au rendez-vous. « J’ai réalisé des mois exceptionnels ! » Jusqu’en novembre. « Là encore, j’ai la chance d’être petite. » Les commandes de gâteaux et les brunchs rythment ses semaines. « Heureusement, les gens continuent de célébrer leurs anniversaires et les moments forts de leurs vies. Sur les brunchs, c’est sûr, je m’amuse moins, je ne fais plus de chaud mais ces rentrées d’argent cumulées aux aides me permettent de tenir. »

Des projets en stand-by
Parmi ses projets, celui de développer sa popularité sur des réseaux sociaux qu’elle anime déjà personnellement au quotidien. « Je voulais travailler avec des influenceuses, mais tout cela est tombé à l’eau avec le confinement. Je me dis aujourd’hui que tout peut arriver et qu’il vaut mieux conserver sa trésorerie. » Au rang de ses axes de développement également, celui d’ouvrir un deuxième Labo Concepstore, pourquoi pas, du côté de Guebwiller. « Ou alors embaucher une personne pour disposer d’horaires d’ouverture plus larges. » Quoiqu’il en soit, Valentine Foisy l’assure, Le Labo Conceptstore n’est pas prêt de fermer ses portes.


Emilie Jafrate

Le Labo Concepstore
132 rue de la Première Armée, Thann
lelabodevalentine@gmail.com
www.lelaboconceptstore.fr
Facebook: Le Labo Thann


Informations sur l'auteur :

Emilie Jafrate

Journaliste

Catégories associées :

Le Dossier du Mois Le Journal