Kleiber, expert métallerie, à Illfurth

Kleiber est le spécialiste de la métallerie et de la menuiserie aluminium. Une entreprise familiale créée par Jean Kleiber en 1989, aujourd’hui entre les mains de Julien Kleiber, son fils.

Il est passé par tous les postes. Après un apprentissage chez les compagnons du devoir, Julien Kleiber revient aux sources. « Le métier de mon père me plaisait depuis tout petit, se souvient-il. Lorsque j’ai terminé mon cursus Tour de France, papa m’a proposé de travailler avec lui. Voilà, cela s’est décidé comme ça. » Julien Kleiber arriver au cœur de l’entreprise familiale en tant qu’ouvrier. « J’ai travaillé sur les chantiers, aux côtés de chacun de mes employés. » Il gravit les échelons jusqu’à prendre la gérance de la société familiale, neuf ans plus tard.


L’escalier, de sa conception à sa pose
Lorsqu’il intègre l’entreprise, Julien Kleiber fait le choix de recentrer l’activité sur la métallerie. « Nous réalisons aussi des garde-corps, des portails, des clôtures, de la petite charpente, des éléments de décoration et du mobilier. La menuiserie aluminium concerne les portes et fenêtres, explique le gérant. Les verrières sont aussi très en vogue depuis environ six ans. » Mais son best-seller reste incontestablement l’escalier, de sa conception à sa fabrication, jusqu’à sa pose. « Nous n’avons pas de limite. Mais l’autre grosse partie de ce métier est de bien expliquer les règles et les normes. C’est un véritable devoir ! Le poseur est responsable, en matière de sécurité, et les gens, bien souvent, ne le savent pas .»


« Nous savons rester petits »
70% de son activité est réalisée auprès de particuliers, 30% auprès de professionnels. « Nous travaillons dans le bâtiment via des architectes ou en direct avec le particulier. Nous avons quelques industriels aussi, pour des questions de mises aux normes. » La métallerie familiale travaille également pour les collectivités. Parmi les chantiers références, la rénovation du parc devant la Mairie d’Altkirch ou encore la réalisation des escaliers extérieurs du Pôle Petite Enfance d’Illfurth. Le secteur d’intervention de Kleiber se situe à 30 minutes en voiture depuis l’entreprise. Une entreprise de six salariés. « Nous savons rester petits. La taille est importante, elle nous permet de garder la maîtrise de notre production. Nous restons des artisans et je ne veux surtout pas perdre cette maîtrise de nos chantiers. Pour moi, la richesse d’une entreprise, c’est ce que chacun peut lui apporter et la confiance d’une équipe envers son patron. Je connais chacun de mes clients et quasiment tous mes chantiers. Nous sommes une petite société et nous couvrons une petite zone de chalandise, notre quotidien est fait de moutons à cinq pattes. Chaque pièce est unique et nous savons nous adapter. »


La création de Métalcolor pour maîtriser le traitement de surface de ses réalisations
Il y a trois ans, Julien Kleiber a choisi d’étoffer ses compétences avec la création de Métalcolor. S’il travaille le métal au sein de Kleiber, Métalcolor lui permet de traiter la surface. Un moyen d’arrêter la sous-traitance. « Nous sommes à contre-courant de nos confrères, nous réalisons des petites pièces. Elles sont toutes traitées en thermolaquage. Notre force est la maîtrise des coûts et notre réactivité. » Une entreprise créée en trois mois seulement. « Nous avons repris les machines et les deux employés d’une société existante. C’est ainsi qu’est né Métalcolor. »


Déménagement en vue
Aujourd’hui à l’étroit, Julien Kleiber envisage un déménagement, dans les années à venir. « Notre bâtiment a plus de 30 ans. Nos ouvrages sont aujourd’hui plus grands et plus lourds. Il n’est plus adapté. Nous disposons de 800 m2 et nous aurions besoin d’une surface de 1 200 m2. Metalcolor a été créé dans 100 m2. Il nous faudrait aujourd’hui le double voire le triple de place. » De la place pour stocker, pour faciliter aussi le quotidien des employés. « Notre agrandissement se fera avec du matériel ergonomique, pour qu’ils soient le plus à l’aise possible. La métallerie est un métier physique. Le confort est primordial. Il faut les aider à éviter les mauvaises postures et les faire travailler dans les meilleures conditions possibles. » Le gérant soigne également la formation « pour donner envie aux jeunes ». « Nous ne prenons qu’un apprenti à la fois. Cela demande beaucoup de temps, mais nos collaborateurs sont très patients et surtout, ils aiment transmettre. Ces jeunes découvrent l’atelier et le chantier. De leur côté, nos apprentis égayent l’entreprise. »


Emilie Jafrate


Kleiber SAS
Z.A du Rail – Rue des Artisans, Illfurth
03 89 07 01 48
kleiber-metallerie-illfurth.fr
Facebook : Métallerie Kleiber


Informations sur l'auteur :

Emilie Jafrate

Journaliste

Catégories associées :

Le Dossier du Mois Le Journal