Écologie: Grand coup de projecteur sur le véhicule vert

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

L’idée est de donner ici des idées à tout chef d’entreprise souhaitant disposer de véhicules de fonction ou de société plus “verts”. Un aperçu possible grâce à la diversité des modèles présentés par les concessionnaires de l’Ouest mulhousien.

I. Le groupe HPM : des voitures vertes dans toutes les gammes

prius
La nouvelle Prius hybride (136 CV) consomme quatre litres au cent pour un taux d’émission de 89 g de CO2/km.

Patron du groupe HPM (140 salariés), Christian Andréani fait le constat suivant : “Depuis que nous sommes face à la fin du cycle automobile au pétrole, de nouveaux véhicules moins polluants sont apparus sur le marché avec un impact certain sur le comportement du client”. L’incitation à rouler plus propre, depuis l’entrée en vigueur des nouvelles mesures gouvernementales et fiscales vertes (prime à la casse, bonus écologique…), s’est conjuguée à un effort des constructeurs automobiles en matière de motorisation et de consommation.
Le concessionnaire aux six marques (Toyota, Lexus, Opel, Saab, Chevrolet, Kia) témoigne d’ailleurs d’un parc automobile dévolu aux technologies alternatives. À titre d’exemple, les modèles de la gamme ecoFLEX d’Opel (concept de motorisations jumelées eco-turbo et GNV, gaz naturel pour véhicules) se distinguent par un taux d’émission d’oxyde de carbone particulièrement faible. Une Corsa Agila 1.3 CDTI 75 (diesel) n’émettra pas plus de 119 g de CO2/km. “D’ici 2014, les automobiles vertes auront perdu 5 g de CO2 par année”, indique le directeur d’Opel Chevrolet, Bruno Esteve.

Richesse de l’offre en moyen-haut de gamme

À nouvelles technologies, nouvelles gammes. Ainsi, les moteurs bi-énergie Biopower, lesquels carburent au super sans plomb et à l’éthanol, font leur révolution chez Saab, en versions berline, cabriolet, sport Hatch… “Comme il n’y a pas de TVS à payer dessus, les entreprises peuvent amortir les véhicules dans les deux premières années”, argumente le responsable.

Coup de cœur des cadres et des dirigeants d’entreprise, selon Christian Andréani : les systèmes hybrides Toyota et Lexus, la marque de luxe du constructeur japonais (ndlr : couplage d‘un moteur thermique à un ou plusieurs moteurs électriques). Aussi, avec ses 89 g d’émission de CO2 au kilomètre pour une consommation de quatre litres au cent (136 CV), la Toyota Prius est désormais le chouchou de la clientèle haut de gamme, avec un prix moyen affiché de 25.000 €. Dans le même registre, Lexus vient de commercialiser son 4 x 4 de luxe, le break 5 portes RX 450 H hybride, un monstre de technologie (300 CV sous le capot) pourtant moins gourmand qu’un petit monospace : 149 g de CO2/km pour une consommation de six litres et demi au cent en cycle urbain. Son coût : à partir de 63.000 €.

Plus abordable, l’IQ 68 VVTI (essence) annonce un prix à partir de 13.300 € (1000 € de bonus à déduire), puisque la nouvelle citadine de Toyota n’émet pas plus de 99 g de CO2/km pour une consommation de quatre litres au cent.

“Les technologies Lexus, Toyota et Prius offrent une garantie électrique de cinq ans”, précise Christian Andréani. Face à la montée en puissance de ces procédés technologiques révolutionnaires, Christian Andréani se montre pourtant pragmatique en pariant sur le tout électrique. “Courant septembre, nous allons mettre sur le marché une Prius hybride avec un toit à capteur solaire qui alimentera la climatisation. Ce véhicule sera équipé d’un plug-in, c’est-à-dire d’une prise électrique qui chargera une batterie d’une puissance de 30 KW ”.

Groupe HPM – 23 rue de Thann à Mulhouse – Tél. 03.89.33.27.01

HPM : Les véhicules coups de cœur des particuliers et des entreprises

Le modèle Prius : grâce à sa technologie hybride.
L’Opel Insigna : cette dernière a obtenu le label “Voiture de l’année”.
La Chevrolet Cruise, “pour son très bon rapport qualité/prix”, dixit C. Andréani
L’originalité de conception de la Kia Soul en fait également une voiture recherchée.
Et enfin, le cabriolet Saab, apprécié notamment pour ses commodités et sa spaciosité.
Enfin, il existe un service après-vente consacré spécifiquement aux entreprises, explique le patron d’HPM. “Nous mettons gratuitement à disposition un véhicule de remplacement”.

pierre-relle
Pierre Rellé, gérant du Garage Citroën-Dornach, Boulevard des Nations à Mulhouse

II. Chez Citroën, de nouveaux véhicules hybrides arrivent

Au Garage Citroën-Dornach, Boulevard des Nations, comme partout ailleurs, la voiture verte à très faible taux d’émission de dioxyde de carbone a la cote. “Je me rends compte que je vends très peu de véhicules malusés, parce que les gens sont freinés par l’idée d’acheter une voiture polluante,explique ainsi le gérant Pierre Rellé. Il y a toujours une hantise à voir un jour le malus se transformer en redevance annuelle”.
La marque aux chevrons dévoile une gamme de modèles Airdream : du petit gabarit C1 diesel ou essence (avec un spectre de taux d’émission de CO2/km de 106 à 109 g pour un éventail de consommations extra-urbaines comprises entre 3.4 l et 3.9 l au cent) à la grande berline C5 (140 g de CO2/km pour une version diesel avec une consommation extra-urbaine de 4.6 l au cent). Le Monospace C4 Picasso HDI diesel (110 CV) tire également sa révérence avec un taux d’émission de 140 g de CO2/km.

Entreprises : le trio C5-C4-C3

“D’ici l’année prochaine, il y aura sur le marché des hybrides, notamment une C3 Picasso diesel, mais également une nouvelle ligne de DS (type grand luxe)”, annonce Pierre Rellé. Selon l’agent Citroën, les dirigeants d’entreprises jettent plutôt leur dévolu sur la C5 HDI 110 (bien que la TVS s’élève à 750 €), tandis que les cadres craquent pour le profil de la C4 HDI 92, alors que les collaborateurs plébiscitent eux la C3 HDI 70. De l’avis de Pierre Rellé, la technologie hybride est sans conteste la solution citadine d’avenir. “De cette manière, on récupère les énergies de freinage et de descente pour les restituer dans la motorisation, alors que le véhicule électrique a des inconvénients majeurs : sa faiblesse d’autonomie, son poids – 200 kg de batteries embarquées sans compter leur fabrication qui n‘a rien d‘écologique – et enfin son coût élevé ”, énumère le professionnel.

Garage Citroën-Dornach – 22 Boulevard des Nations – Mulhouse – Tél. 03.89.43.11.71

III. Renault : Le véhicule électrique, une alternative pour demain

Claude Stotz au volant d’une Matra GEM
Claude Stotz au volant d’une Matra GEM

Aujourd’hui, chez Renault le choix des modèles peu polluants (en-dessous de 120 g de CO2) est plutôt vaste et en contrepartie de l’achat d’une voiture du type  Modus, Clio, Megane ou Twingo, le client profite de mesures appréciables. “Si un particulier ou une entreprise remplace sa voiture de plus de dix ans par un véhicule propre (ndlr : moins de 160 g d’émission de CO2/km), l’acheteur bénéficie d’une prime à la casse de 1.000 €, mais également d’un bonus écologique de 700 € si le véhicule neuf n’émet pas plus de 120 g de CO2/km ”, indique Claude Stotz. Le fabricant Renault accorde en outre 1.000 € d’avantage client pour l’acquisition d’une cylindrée peu polluante.

Avec Matra Gem, le Garage Maurice anticipe

En attendant l’arrivée en 2010 du véhicule électrique annoncé chez le constructeur Renault, Claude Stotz a fait le choix stratégique de commercialiser une gamme de véhicules électriques de la marque Matra GEM, en complément du parc automobile de l’enseigne.

Non polluants (0 g de CO2 !), d’une autonomie de 50 à 80 km selon les modèles (utilitaires, berlines,versions deux places conductibles avec ou sans permis…), ce véhicule bénéficie d’une aide de 2.000 euros de l’ADEME, versée à tout acheteur. Claude Stotz – qui met en avant sa fibre écolo – mise aussi sur le réflexe d’achat éco-citoyen. Le prix de la Matra GEM, 100% électrique, est compris entre 11.840 € et 15.500 € pour un gabarit incluant des options. “Ceci, y compris les batteries et pour un véhicule irréprochable sur le plan technique”, pronostique le spécialiste qui ajoute : “Le véhicule électrique va connaître un boom d’ici deux ans”. En guise de “mise en bouche” de la motorisation électrique, le concessionnaire propose également… un scooter électrique !

Garage Maurice – 54 rue de Brunstatt – Mulhouse – Tél 03.89.42.60.48

IV. Peugeot, Garage Hoff Dornach : “On va de plus en plus vers une transition hybride”

Thierry Hoff
Thierry Hoff

Gérant du garage du même nom, rue du Pommier à Mulhouse, Thierry Hoff diversifie son activité entre réparation mécanique, peinture et suivi automobile (diagnostics électriques, contrôle technique…). Lorsqu’on interroge cet agent Peugeot sur les véhicules propres plébiscités par sa clientèle (particuliers, entreprises), la réponse ne se fait pas prier : “Les entreprises sont plutôt intéressées par la gamme utilitaire version commerciale”, souligne le technicien, dont l’aire de vente compte des véhicules neufs et des véhicules d’occasion toutes marques.

Outre “les références du particulier”, les modèles 206+ à partir de 13.250 € HT avec un bonus de 700 € (110 g de CO2/km pour une consommation extra urbaine de 3.5 l au cent) et 207 1.4 l HDI à partir de 10.200 € HT (117 g de CO2/km pour une consommation extra urbaine de 3.8 l au cent), les versions à succès auprès des professionnels sont à mettre sur le compte des différentes catégories du Lion : Bipper (120 g de CO2/km), Partner, L’Expert, Le Boxer. “Les véhicules sont aujourd’hui de moins en moins polluants et plus économes à l’usage”, constate Thierry Hoff. Le spécialiste estime “qu’on va de plus en plus vers une transition hybride. D’ailleurs, d’ici 2011, Peugeot va commercialiser l’hybride 3008 (150 CV) à motorisation électrique et diesel. Son taux d’émission sera d’environ 100 g de CO2/km. Une 207 HDI 1.6 l 90 CV (99 g de CO2/km) est également attendue au courant de la rentrée”.

Garage Hoff – 6 rue du Pommier – Mulhouse-Dornach – Tél. 03.89.32.22.90

Dernière minute !
On annonce que PSA va lancer une voiture tout-électrique sous ses deux marques Peugeot et Citroen à la mi 2010. Elle sera conçue en
partenariat avec le japonais Mitsubishi et fabriquée au Japon. PSA espère en vendre 25.000 exemplaires l’an prochain.
Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Le Dossier du Mois

Articles qui devraient vous intéresser

Dossier environnement: Ériane fait germer des projets collectifs Abeilles, potager, verger et bientôt un carport photovoltaïque : Depuis son installation à Wittenheim en mars 2016, l’entreprise spécialisée dans l’ét...