La CCI Alsace Eurométropole : cap sur la digitalisation à 360°

 En février dernier, la CCI Alsace Eurométropole s’est dotée d’un nouveau site internet. Un véritable coup d’accélérateur pour son offre et son accompagnement digital.

C’est un site repensé et tourné vers l’utilisateur, un site “nouvelle génération” qui a été mis en ligne le 1er février 2021. Un site “à 360°”, qui balaye toutes les préoccupations de l’entreprise. Une solution avec la même architecture déployée par l’ensemble des CCI sur le territoire national. « L’expérience client est centrée sur un moteur de recherches pour mener l’utilisateur à sa solution », souligne Christophe Weber, directeur de la communication. Une utilisation en recherche libre avec le contact du conseiller expert adapté ou alors par entrées, dans l’onglet CCI Business Solutions, qui compile sept thématiques : développer votre chiffre d’affaires, opter pour une entreprise agile, être en conformité juridique, former/apprentissage, créer/reprendre/transmettre une entreprise, redresser une entreprise/ faire face aux difficultés, collectivités : développer votre territoire.


3,3 milliards de prêts garantis par l’Etat sollicités par les entreprises en Alsace
Des thématiques en lien avec les enjeux du moment. S’agissant de la formation, la CCI Alsace Eurométropole déploie, dans son centre de formation CCI Campus, plus de 300 formations continues et 33 cycles diplômants de Bac +2 à Bac +5. Au total, 8 000 collaborateurs d’entreprises sont formés chaque année. « Nous sommes le deuxième CFA en Alsace, après le CFAU (centre de formation d’apprentis universitaire), avec 1 750 jeunes en formation. Nos formations concernent le commercial, le tertiaire et les langues. » Du côté de la création d’entreprise, le nombre de nouvelles entreprises a progressé de 6%. « 11 600 entreprises ont été créées en Alsace en 2020. Preuve que la confiance est toujours présente », souligne Christophe Weber, directeur de la communication CCI Alsace Eurométropole. La transmission-reprise, elle aussi, est au cœur de l’actualité. « Sur les 80 000 entreprises industrielles, de services et commerces alsaciennes, 26 000 ont un dirigeant de plus de 55 ans. Une entreprise sur trois sera cédée ou transmise dans les dix ans à venir. » Le soutien aux entreprises en difficultés est une autre entrée très importante, dans le contexte actuel de crise sanitaire. « Nous avons enregistré 4 250 radiations d’entreprises sur le territoire alsacien en 2020 soit 23% de moins qu’en 2019. Il faut s’attendre à un effet de rattrapage naturel. Il faut aussi savoir que 3,3 milliards de prêts garantis par l’Etat ont été sollicités par les entreprises alsaciennes et qu’elles devront les rembourser. Nous devons rester très attentifs pour les aider dans leur reprise d’activité »


200 diagnostics digitaux réalisés en 2020
Si la CCI Alsace Eurométropole soigne sa digitalisation, elle accompagne également le monde de l’entreprise dans ce virage. Fin janvier, elle a réalisé son enquête de conjoncture auprès des commerçants : avant la crise sanitaire, 12% disposaient d’un site de vente en ligne. Fin 2020, ils étaient 28%. « Ils devraient être plus de 50% d’ici la fin de l’année, fait remarquer Christophe Weber. La digitalisation est au cœur de leurs préoccupations. » La CCI Alsace Eurométropole propose des diagnostics de maturité numérique. « Il y a un ou deux ans, certains pensaient encore que le digital nuirait aux commerces en centre-ville. Aujourd’hui, on peut associer une expérience digitale avec le conseil et la proximité de la boutique. Il y a même un mot exprimant la convergence de ces deux expériences, on parle de phygital. C’est l’ouverture vers une dimension de communication que l’on n’avait pas jusque-là. Alors il faut, bien entendu, un véritable accompagnement, mettre en place une stratégie et se constituer une communauté. Il faut avoir autant d’engagements auprès de sa clientèle virtuelle que physique. Si vous ne communiquez pas sur les réseaux sociaux, c’est comme si vous baissiez le rideau de votre boutique. Ces canaux fonctionnent comme des vitrines ! » L’an dernier, la CCI Alsace Eurométropole a réalisé 200 diagnostics digitaux en entreprise. Les feuilles de route établies peuvent donner lieu à des aides en faveur de cette transformation : le chèque numérique de 500 euros pour les commerces de proximité, les aides de la Région Grand Est dans le cadre de son Business Act, ou encore des aides attribuées selon les agglomérations et communes. Si la digitalisation est bien amorcée, d’autres transitions s’annoncent pour les années à venir : celle des nouvelles mobilités et de l’économie décarbonée.


Emilie Jafrate


alsace-eurometropole.cci.fr


Informations sur l'auteur :

Emilie Jafrate

Journaliste

Catégories associées :

Actualités Institution Le Journal