Isolations Rauschmaier à Colmar, une aventure familiale depuis trois générations

Fondée en 1950 par Paul Rauschmaier, cette entreprise familiale est désormais entre les mains de la troisième génération. Directrice générale, Stéphanie Bardotto a grandi au cœur d’Isolations Rauschmaier, avant d’entrer aux ressources humaines en 2006 puis d’en prendre les rennes dès 2020.

À sa création en 1950, la spécialité d’Isolations Rauschmaier était le calorifugeage. « Mon grand-père a commencé seul, dans une cave et il allait sur les chantiers avec une charrette à bras et une mobylette », sourit Stéphanie Bardotto. Une entreprise qui connaît une forte expansion à partir de 1964 avec l’arrivée de son père, Michel Bardotto, aujourd’hui encore Président de la société familiale. « Nous sommes alors passés à 110 salariés, 30 intérimaires et une cinquantaine de véhicules. » Après le choc pétrolier de 1974, Isolations Rauschmaier passe un nouveau cap en se lançant dans l’isolation thermique extérieure. La société colmarienne se positionne désormais sur cinq secteurs d’activités: le calorifugeage, la projection coupe-feu et thermique, le bardage bois, l’isolation thermique extérieure et le marché des particuliers.

Réactivité et compétitivité
Début des années 2000, l’entreprise s’installe dans de nouveaux locaux avec, à disposition, 400m2 d’atelier de production. « Nous avons des machines à commande numérique pour pré-fabriquer nos tôles. Peu les utilisent en France. Notre autre spécialité est la création d’appuis de fenêtres pour les bâtiments. » Une entreprise connue et reconnue pour sa réactivité et sa compétitivité. La diversification de ses activités lui permet de travailler avec une clientèle large, des bailleurs sociaux aux communes, en passant par les promoteurs immobiliers, les syndicats de copropriété, les usines ou encore les chauffagistes.

Une dizaine de postes à pourvoir
En interne, Isolations Rauschmaier tient à sa politique sociale. « Certains de nos collaborateurs sont avec nous depuis 40/45 ans. Nous avons embauché leurs enfants et aujourd’hui leurs petits-enfants intègrent notre entreprise. La porte, ici, est toujours ouverte et nous recevons nos équipes tous les trois mois. » Malgré son management humain, Isolations Rauschmaier peine à trouver de nouveaux collaborateurs. Les besoins sont pourtant bien présents. L’entreprise est à la recherche de dix nouveaux collaborateurs à minima. « Nous recherchons des personnes motivées et sans limite d’âge. Dans nos métiers, nous formons en interne et surtout, nous donnons la chance à tout le monde.»

« J’ai naturellement développé la culture d’entreprise »
Bien avant d’intégrer ses effectifs, Stéphanie Bardotto a grandi dans et avec l’entreprise familiale. « À l’époque, nous avions les bureaux en bas et nous habitions à l’étage. Je voyais papa se battre tous les jours. J’ai naturellement développé la culture d’entreprise. Mais j’ai eu besoin de gagner en maturité et de me former ailleurs, avant de penser à reprendre. » Stéphanie Bardotto rejoint l’aventure familiale en 2006, aux ressources humaines, d’abord. Elle est aujourd’hui Directrice Générale de la structure. Mais la chef d’entreprise ne se limite pas à la casquette de DG. Stéphanie Bardotto est une femme engagée. Elle est entre-autre Vice-Pésidente Industrie de la CPME68 depuis 2019, conseillère prudhommale industrie, elle a également occupé la fonction de vice-présidente de Colmar Agglomération. « Ces liens avec le monde extérieur m’apportent énormément », souligne-t-elle. Son challenge aujourd’hui est de faire perdurer l’histoire familiale avec une envie de développement vers le marché suisse.

Emilie Jafrate

Isolations Rauschmaier SAS
22, rue de Houssen – 68 000 Colmar
03 89 21 67 67
www.isolations-rauschmaier.fr
Facebook : Isolations Rauschmaier


Informations sur l'auteur :

Emilie Jafrate

Journaliste

Catégories associées :

Actualités Bâtiment Le Journal