La CCI Alsace Eurométropole engagée en faveur du développement durable

Proximité, transition numérique et transition écologique font partie des axes de travail de la CCI Alsace Eurométropole. Historiquement engagée sur l’optimisation énergétique des entreprises, l’institution va plus loin encore.

Plusieurs jalons, selon la maturité de l’entreprise
Voilà six ans que la CCI Alsace Eurométropole mène un travail sur l’optimisation énergétique des entreprises. Aujourd’hui, deux personnes y sont dédiées et 80% des produits proposés sont gratuits. « Nous avons posé plusieurs jalons, selon la maturité des entreprises, souligne Eric Bonnin, directeur Industrie et Développement Durable. Le premier est la sensibilisation et la visite énergie. C’est un état des lieux, suivi de préconisations que posent nos experts. » De ce premier jalon sont nés les clubs énergie. Ils sont quatre en Alsace et permettent des échanges entre pairs, sur leurs meilleures pratiques. Le deuxième jalon a été posé dans le cadre du Climaxion avec une réflexion sur l’économie circulaire à travers les territoires. Il y a trois ans est apparu un nouveau jalon, le troisième, lié à la vulnérabilité climatique des entreprises.

L’autonomie en eau plus que jamais d’actualité
Avec les périodes de sécheresse de plus en plus fréquentes, la CCI Alsace Eurométropole a posé un nouveau jalon. Celui de l’eau. « C’est une problématique majeure pour nos entreprises, précise Eric Bonnin. Le jour où il n’y a plus d’eau, c’est stop. » Christian Beurné est l’expert CCI dédié à ce sujet-là. Il évalue les pratiques des entreprises et vérifie leur conformité réglementaire avant d’établir un rapport de diagnostic avec préconisations et pistes d’améliorations. Un programme soutenu par l’Agence de l’eau Rhin-Meuse. « Selon les prévisions, nous atteindrons des pics de plus de 50 degrés en Alsace, d’ici 2050, fait remarquer Eric Bonnin. L’eau est un enjeu plus que jamais d’actualité. Les entreprises doivent s’en soucier pour aller vers plus d’autonomie. »

Tendre vers l’autosuffisance avec le mix énergétique
Le cinquième jalon correspond au mix énergétique. Expert dédié, Alexandre Goetz se charge d’identifier les possibilités de récupération d’énergie et de production d’énergies renouvelables avec, pour objectif final, celui de tendre vers une autosuffisance. L’accompagnement se fait sur une durée d’un an à raison de six visites en entreprise.

Emilie Jafrate


Informations sur l'auteur :

Emilie Jafrate

Journaliste

Catégories associées :

Institution Le Journal