Schroll, la culture du recyclage du déchet

Groupe familial indépendant depuis 1892, Schroll a le recyclage du déchet pour culture historique. Un groupe de 564 personnes, 9 sociétés installées entre l’Alsace et la Lorraine et 21 sites dont un à Pfastatt. 6,5 tonnes de déchets par heure traitées sur la chaîne de tri chaque jour à Pfastatt

6,5 tonnes de déchets par heure traitées sur la chaîne de tri chaque jour à Pfastatt

Le site pfastattois est né en 2006. Schroll Pfastatt ce sont 62 salariés, 21 camions et près de 75 000 tonnes de déchets traitées par an. Le site travaille avec environ 500 clients. Les déchets proviennent de l’activité des collectivités et des entreprises du secteur. Sur ce site, des chaînes de tri, deux presses à balles pour compacter les matières ainsi qu’un broyeur pour réduire la volumétrie des déchets. Ce sont pas moins de 6,5 tonnes de déchets par heure traitées chaque jour à Pfastatt sur la chaîne de tri. « Sans tonnage, nous ne sommes rien mais notre particularité est d’accompagner nos clients dans leur démarche de tri et de gestion de leurs déchets. Nous sommes également tributaires des marchés à la vente », souligne Franck Munch, directeur commercial du Haut-Rhin.

989 000 tonnes de déchets traitées sur l’ensemble du groupe

L’ensemble du groupe traite 989 000 tonnes de déchets par an, générant un chiffre d’affaires de 110 millions d’euros. Plusieurs sociétés avec plusieurs activités liées à la gestion des déchets dont la société Schroll, spécialisée dans la collecte ainsi que le traitement et la valorisation desdéchets. Dupapieretducartonpour50% d’entre eux. «Nous récupérons également les déchets verts, les films plastiques, le plastique rigide, le bois, le verre, les bio-déchets, les gravats, les déchets informatiques et les déchets spéciaux les piles», détaille Franck Munch. Il y a quelques années, Schroll a également développé la récupération du plâtre.

Recyparcs, pour des solutions adaptées

S’il traite les déchets, le groupe Schroll a également imaginé et mis en oeuvre une solution dédiée aux professionnels appelée “Recyparcs”. Ils sont huit disséminés en Alsace et en Lorraine, dont un à Pfastatt. Ils sont dédiés aux artisans, commerçants, PME, administrations, qui peuvent déposer directement leurs déchets sur ces sites. Particularité ? Plus de 30 familles de déchets y sont réceptionnés. «C’est un outil en plein développement, un véritable service pour structurer notre approche auprès des professionnels. Il est en complément des déchetteries publiques et pour les clients qui n’ont pas de place pour un contenant. Recyparc est la solution ! » Le groupe a également développé des solutions pour la destruction de documents confidentiels, par l’intermédiaire de la société “Neutralis”.

(e)CO2, un programme de compensation carbone

« Le Zéro Déchet Ultime pour 100% ressources » est l’objectif stratégique du Groupe Schroll. Le Groupe a également monté un programme de compensation carbone du transport de ses déchets. Un programme intitulé (e)CO2 dont la responsable est Tiffany Heintz. C’est ainsi qu’est mené le projet de reforestation Alto Huayabamba, dans la région de San Martin en Amazonie, au Pérou. Parmi les missions: protéger la forêt primaire et replanter des aires déforestées, récupérer les sols et contribuer à un usage durable des ressources naturelles de la forêt amazonienne, développer une activité économique pérenne et améliorer le cadre de vie de la population locale.

Emilie Jafrate

Schroll
2A rue des Imprimés, Pfastatt
03 89 57 15 93
www.schroll.fr
Facebook: Groupe Schroll


Informations sur l'auteur :

Emilie Jafrate

Journaliste

Catégories associées :

Industrie Le Journal