La CETA : gestion optimisée de la production

L’entreprise fabrique des flexibles d’évacuation sanitaire pour le marché professionnel de la plomberie et dispose de 8 jours de stock et… d’une demi-journée de carnet de commandes en cours. Elle a mis au point un outil de gestion de production sur Excel relié à son ERP pour adapter la production à la commande en temps réel.

Ceta, numérisation, stock, commande, MulhouseAvec 150 références et environ 1400 clients distributeurs sur toute la France, la petite entreprise (8 salariés et 15 commerciaux) reçoit environ 800 commandes par mois. Les clients sont livrés sous 24H maximum, et dans la journée si la commande arrive le matin. Le souci était de prendre la bonne décision en cas d’aléa : panne machine, commande modifiée, tout en optimisant le stock tampon et la charge de travail des opérateurs. « Nous avons développé au mois de juin, en interne, un tableur Excel qui ajuste les prévisions de production en permanence, grâce à l’historique fourni par l’ERP qui existait déjà », explique Thiébaut Zeller, le dirigeant. Chaque commande ou ordre de fabrication vient modifier le nouvel outil de planification via une liaison ODBC(*).

Réduction du stress

Cet outil accessible en multipostes et sur le Cloud permet de mesurer en temps réel la charge de chaque opérateur, d’optimiser l’utilisation des machines et de gérer les stocks tampon plus finement qu’auparavant. « On y a gagné sur plusieurs plans : l’information est plus fluide et chaque membre de l’équipe dispose des données nécessaires à son travail. Ensuite, il n’y a quasiment aucun risque de rupture de stock et c’est une aide à la décision très efficace ». En ce début septembre, une machine est tombée en panne et ne pouvait être utilisée durant 4 jours. L’outil a pu indiquer les impacts du problème, notamment sur le niveau des stocks et le temps de travail libéré. « Au lieu de courir pour résoudre la panne au plus vite, on prend d’abord le temps d’observer les impacts et souvent il apparaît qu’ils sont tout à fait gérables », indique ce chef d’entreprise qui estime que le nouvel outil réduit le stress grâce à une meilleure prévisibilité de la production.

Béatrice Fauroux

Ceta
www.ceta-france.com

(*) ODBC : Open DataBase Connectivity, est un intergiciel qui permet à une application informatique, par un procédé unique, de manipuler plusieurs bases de données qui sont mises à disposition par des systèmes de gestion de bases de données (SGBD) ayant chacun un procédé propre (source : wikipedia)

 

Pour tout savoir sur la Ceta, cliquez ici ou visionnez notre reportage.

Actualité parue dans le numéro spécial « Usages du numérique dans l’entreprise ». Pour lire l’édition intégrale, cliquez ici !

 


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Industrie

Articles qui devraient vous intéresser

Poeppelmann : une diversification-modèle Le transformateur de matières plastiques ; filiale d’un groupe allemand né en 1949 et qui emploie 80 personnes à Rixheim, poursuit une croissance cons...
Les coups de coeur 2015 du Périscope: Faurecia Depuis sa reprise par le groupe en 2007, Faurecia Burnhaupt a renoué avec la croissance après avoir connu des difficultés dans les années 2000. L’entr...
STM France, conception et fabrication de machines de découpe de polystyrène Entreprise suisse à l’origine, STM France s’est installé au Parc de Wesserling en 2010. Son cœur d’activité spécifique : la conception, fabrication et...
Altkirch Construction, nouvelle ère pour l’entreprise de BTP  La reprise de l’entreprise Broglé BTP a eu lieu au cœur de l’été, le 25 juillet dernier, après un suspense de plus d’un an lié aux difficultés financ...