Stark & Branson, nouvelle marque de prêt-à-porter

Créé en 2013 par Nathan Neumann, Stark & Branson a vu le jour à Londres. De retour en Alsace, le jeune chef d’entreprise s’est empressé de s’entourer d’une équipe solide composée de Simon Mandin, styliste, François Vu Xuan, responsable de distribution, Isabelle Relvar, chargée de qualité et Marine Schnoebelen, chef de produit. Immersion dans l’univers de la mode made in Alsace.

Stark & Branson, mulhouse, prêt-à-porter masculin
De gauche à droite: Marine Schnoebelen, chef de produit, François Xavier Vu Xuan, responsable de distribution et Nathan Neumann, fondateur.

Imaginé en Angleterre, Stark & Branson puise son inspiration et ses valeurs autour d’un sport nautique : l’aviron. Le logo représente d’ailleurs deux rames d’aviron aux griffes de la marque.

Stark & Branson, une marque 100% européenne

« J’ai créé la marque suite au constat suivant : je ne trouvais plus d’habits qui me correspondaient et l’idée de payer chèr pour des vêtements de marque fabriqués à l’autre bout de monde ne m’enchantait pas », déclare Nathan Neumann. Ce côté militant est clairement inscrit dans l’ADN de cette marque qui souhaite promouvoir le savoir-faire français et européen. Le tissu des chemises est produit chez Emanuel Lang et la conception des chemises, polos, et t-shirts se fait au Portugal. Il ajoute : « Cette fabrication locale et européenne, nous permet de produire des chemises à 89,00€ et des t-shirts à 49,00€. Ce sont des prix très abordables compte tenu de la qualité du produit final»

P1020126

Cette jeune marque de prêt-à-porter masculin se veut branchée et subtile : « Stark & Branson ce sont les détails », précise François Vu Xuan. Côté cible, Marine Schnoebelen, chef de produit, explique que la marque se destine aux hommes de 18 à 35 ans mais qu’elle peut s’étendre puisque « notre cible se regroupe autour du lifestyle. Autrement dit, toutes les personnes qui partagent les mêmes valeurs que l’entreprise sans distinction d’âge. »

A la conquête des métropoles et des villes côtières

Implantée à Wittenheim, la plateforme logistique livre directement sa gamme de produits à la boutique Quai des Brunes à Mulhouse. « Ses clients correspondent parfaitement à notre cible. Ce magasin test nous permet ainsi d’avoir une première expérience de vente et pouvoir répondre parfaitement aux besoins de nos clients potentiels », explique le responsable de distribution.

En effet, Stark & Branson vise la conquête de boutiques multimarques puis les grands magasins (Galeries Lafayette…) en plus du développement des ventes sur son site internet (conçu par Wigo Media). L’idée est aujourd’hui de créer du buzz afin d’augmenter sa notoriété. Un concours a d’ailleurs été lancé auprès des étudiants en commerce de l’I.U.T de Colmar afin de réaliser une publicité de la marque à visionner sur Youtube.

Frais, décontracté et chic, Stark & Branson poursuit sa conquête et proposera une collection pour femme d’ici l’été 2016.

Sarah Meliani

Contact : Stark & Branson
Plateforme Logistique
14 rue de Lorraine à Wittenheim

Ou

91 rue du Faubourg St Honoré à Paris
Tél : 01.84.16.45.58
www.stark-branson.com
Facebook : Stark & Branson

 


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Industrie

Articles qui devraient vous intéresser

Wärtsilä entre en gare de Mulhouse Wärtsilä a inauguré ses nouveaux locaux de 3000 m2 après treize mois de travaux, lançant par la même occasion le grand chantier de la ZAC Gare, en pré...
Biotrial Neurosience lit dans le cerveau Biotrial est une entreprise de Rennes qui a pour objet de tester les effets de nouveaux médicaments entre autres sur des personnes saines. En reprenan...
Le haut de gamme de la fermeture industrielle Alliant esthétisme et fonctionnalité, les portes Butzbach jouissent, depuis un demi-siècle déjà , d’une renommée internationale dans l’univers concurr...
Europart’s, bien dans sa niche La société spécialisée dans le négoce industriel de pièces liées au transfert de fluides est hyper spécialisée sur son créneau. Avec ses quelque 15 an...