Gekobike : la passion du sport

L’esprit d’entreprise est souvent comparé à l’engagement sportif… Camille Lepley, un grand nom dans l’univers du VTT, joue toujours dans les deux registres et est devenu une référence en la matière…

Fort de 11 titres de champion d’Alsace en VTT descente, Camille Lepley en connaît un rayon en la matière. Mais à l’instar de beaucoup de sportifs de haut-niveau, il a assuré sa reconversion assez rapidement travaillant dans la société Gekobike, spécialisée dans la vente et le réparation de vélos plutôt haut-de-gamme, même si sur certaines gammes, les prix d’entrée démarrent à 500 €. A 37 ans, il a fait le grand saut en reprenant la société appartenant à son frère, également sportif de gros calibre dans la même discipline.

Trophée du repreneur d’entreprise
Un parcours qui s’est soldé en 2007 par un autre trophée celui-là, décroché loin des pistes et chemins empruntés par les VTT, puisqu’il a obtenu le Trophée du jeune mulhousien 2007, décerné à un créateur, repreneur d’entreprise de moins de 40 ans. La CCI Mulhouse Sud-Alsace de l’époque voulait mettre en avant un jeune ayant fait preuve d’esprit d’entreprendre. Plus de dix ans se sont écoulés et le chef d’entreprise est toujours là et Gekobike est un incontournable sur le segment de VTT. Valéry, le frère, lui, est retourné à ses premiers amours, la chaudronnerie et a créé sa société “L’Atelier Inox”, installée à Didenheim, juste à côté de Gekobike. A 47 ans, la passion est intacte. Camille n’a d’ailleurs pas stoppé la compétition, il roule toujours mais en catégorie Master « c’est plus édulcoré que de dire vétéran… le cross-country avec les grosses compétitions c’était entre 1992 et 1997».

Un métier passion
Le vélo reste omniprésent dans sa vie : « Le magasin n’est pas là parce qu’il faut un métier, c’est le prolongement de ma passion. Je ne me vois pas derrière un bureau. Il faut que je bouge, touche un vélo. Mais c’est sûr que les trente heures d’entraînement se sont transformées en soixante heures en entreprise ». Côté boutique, Gekobike, c’est 1 million de chiffre d’affaires HT. Le vélo électrique a d’ailleurs pris une place assez importante, même si la clientèle reste composée de compétiteurs. « 30% des ventes de vélos ici se font sur de l’électrique. Mais nous sommes loin de la part que certains concessionnaires affichent avec 70% d’électrique », précise Camille et d’ajouter: « Notre clientèle vient à la fois pour le matériel que nous proposons, mais aussi pour les conseils. Je suis d’ailleurs assez mauvais vendeur. Je ne force pas une vente, je vends en fonction des véritables besoins. C’est une règle ».

Pierre Alain

Geko Bike Sàrl
2 rue des Pyrénées à Didenheim
03 89 06 06 06
www.gekobike.com

Spécialiste du VTT (All-Mountain, cross-country, descente, enduro). Fournisseur des marques Cannondale, Devinci, Giant, GT et Pivot. Il vend également les équipements vélo pour la route, le triathlon et la pratique urbaine et des vélos électriques. Il est aussi un des rares à proposer les essais sur un Bike-Finder (le Fit Guru) permettant de confirmer la bonne taille de vélo et les pré-réglages du futur vélo.


Informations sur l'auteur :

picto_periscope

Le Périscope

Catégories associées :

Commerces Le Journal

Articles qui devraient vous intéresser

Gekobike, une affaire qui roule Les deux dirigeants de Gekobike affichent le sourire : leur activité est en croissance de 30% par rapport à l’an dernier, il ont agrandi le magasin et...
A.S Bike : « Notre leitmotiv : convivialité et passion » Créé il y a neuf ans, le magasin de vélos A.S Bike à Rixheim s’est agrandi pour faire face au développement de son activité et pour améliorer le confo...
Le sport pour rapprocher les salariés Le cabinet de recrutement Optimal RH a organisé le 29 juillet dernier un Brave Challenge sur un terrain derrière le Decathlon Village de Wittenheim po...
Wadex, la passion du vélo Sébastien Weigel Le jeune créateur d’entreprise Sébastien Weigel a créé au mois d’avril une société d’importation de vélos en France, mais pas n’i...