Étienne Barilley – Président de la Fédération du Bâtiment et des Travaux Publics du Haut-Rhin – la voix du monde du bâtiment

Étienne Barilley est dans sa sixième et dernière année de mandat à la Présidence de la FBTP du Haut-Rhin. Une Fédération dont il a pris toute la mesure au cours de ses deux mandats.

La Fédération du BTP du Haut-Rhin, ce sont 800 entreprises adhérentes. Une section départementale organisée autour d’un Secrétaire Général, Pierre Fuetterer et huit permanents. Elle accompagne ses adhérents sur tous les fronts, de la technique au juridique en passant par les ressources humaines. Pendant ces six années, Étienne Barilley s’est fait la voix du monde du BTP. « C’est un domaine qui pèse dans notre société et nos entreprises ont besoin d’avoir un porte-parole, une personne pour les représenter. Mais j’étais loin de m’imaginer le poids que nous représentons auprès des politiques, des chambres consulaires, de l’administration… Cette fonction est humainement très enrichissante. »

Un poids important démontré en pleine crise sanitaire
Cette force que représente la FBTP68 s’est dévoilée plus encore pendant la crise sanitaire. « C’était une véritable tornade. À la Fédé, nous avons appris à faire du télétravail en un jour. En terme de soutien aux entreprises, nous avons réalisé un an de travail sur le seul mois de mars 2020. » Un moment difficile qui a soudé les équipes et démontré l’importance de la Fédération.

« De belles carrières à vivre ! »
L’une des missions que se donne la Fédération est de travailler l’image de sa branche. Les travaux du bâtiment et des travaux publics sont en effet encore mal-aimés. « Très peu de gens savent que nos apprentis sont largement mieux payés que dans d’autres branches. La nôtre prend soin de ses salariés. Nous disposons de nombreux accords sociaux. Celui qui sait travailler aura toujours du boulot. C’est un métier dans lequel on peut s’éclater. On construit des lieux de vie et de travail. Nous sommes des bâtisseurs et c’est beau! Le bâtiment est un secteur inclusif, avec de belles carrières à vivre.»

Une digitalisation et une responsabilité sociétale à développer
Les enjeux sont nombreux, pour le secteur. À commencer par la digitalisation. Un moyen de rendre la filière plus attirante mais aussi éviter la rupture entre les gros acteurs et les PME artisanales. « À nous d’amener nos nouveaux adhérents vers cette nouvelle façon de faire, d’en rassurer certains et aller plus loin avec d’autres. Énormément d’entreprises ont déjà les outils, mais ils ne savent pas s’en servir. » La RSE (responsabilité sociétale de l’entreprise) est également au cœur des préoccupations. “Elle nous permettra de changer l’image de nos entreprises pour en faire une marque employeur attirante.”

Un nouveau Président pour 2022
En septembre prochain sera élu le nouveau Président de la FBTP du 68. Une passation de pouvoir dans la sérénité. Étienne Barilley, lui, retrouvera son entreprise Kalliopê – spécialisée dans la performance énergétique et la digitalisation des équipements industriels – à temps plein.

Emilie Jafrate

Fédération du Bâtiment et des Travaux Publics du Haut-Rhin
12, Allée Nathan Katz – 68086 Mulhouse Cedex
03 89 36 30 60
federationbtp68.fr


Informations sur l'auteur :

Emilie Jafrate

Journaliste

Catégories associées :

Actualités Bâtiment Le Journal