Douceurs Sauvages : tous les bienfaits des plantes

Douceurs Sauvages a été lancée par deux auto-entrepreneurs, Christophe et Véronique Thevenot. Le couple propose divers produits à base de plantes sauvages fabriqués dans leur laboratoire à Didenheim.

Machine à pâtes

Christophe Thevenot a commencé son activité en 2009, jusqu’à ce que sa femme Véronique le rejoigne en 2011. « C’est à ce moment que nous avons adopté l’appellation Douceurs Sauvages et que nous avons commencé à vendre nos produits sous ce nom », indique Christophe. Le couple propose à ses clients des produits frais, comme des pâtes artisanales ou des galettes végétales aux plantes sauvages. Côté produits secs, on retrouve du sel, des sirops, des pâtes sèches, des tisanes, des huiles… le tout aux plantes sauvages.

Le jardin

 

Le choix de la permaculture
« Les plantes sauvages sont excellentes pour la santé, elles apportent des nutriments et possèdent des vertus médicinales ». Christophe et Véronique sont à la fois cueilleurs et traiteurs. « Nous avons recours à la permaculture pour faire pousser nos plantes dans notre jardin. Soit nous utilisons des plantes fraîches de saison, soit nous utilisons des plantes que nous avons séchées ou congelées plus tôt dans l’année. Nous sommes capables de travailler un panel de 70 plantes différentes ».

Le point de vente à domicile

 

Des produits bio
Pour la fabrication, le couple a aménagé le sous-sol de sa maison. On y trouve une cuisine, un atelier de transformation, un séchoir, un déshydrateur etc. « Pour les matières premières autres que les plantes, nous nous fournissons localement quand c’est possible; œufs, farines, légumes… Pour le reste, nous essayons de rester dans l’Union Européenne ». Le couple imprime ses étiquettes à domicile et met lui-même sa production sous emballage. « Tous nos produits sont certifiés bio. Il y a pour cela un contrôle effectué chaque année ».

Développer le e-commerce
La clientèle de Christophe et Véronique est uniquement composée de particuliers. « Nous vendons nos produits via des AMAP et sur les marchés. Le vendredi de 17h30 à 19h30, les clients peuvent venir directement à notre domicile pour acheter nos produits, et, s’ils le souhaitent, échanger sur les plantes et voir notre jardin ». Les produits Douceurs Sauvages sont aussi commercialisés dans des magasins de producteurs. « Nous sommes présents aux Champs de l’Ill et chez Fraîcheur Paysanne, et nous allons démarcher dans d’autres boutiques. Nos clients vont également bientôt pouvoir commander sur internet ».

Magali Santulli

Douceurs Sauvages
7 Steinweg à Didenheim
06 18 02 29 84
Lieux de distribution à retrouver sur
www.douceurs-sauvages.com


Informations sur l'auteur :

Magali Santulli

Catégorie associée :

Circuit court Le Journal

Articles qui devraient vous intéresser

Du miel et de la cire d’abeilles au Rucher des Mûriers Gestion des ruches, récolte et vente de miel, confection de feuilles de cire gaufrées, création de bougies… Laurent Fichter, à la tête du Rucher des M...
Biocoop, le bio militant Les magasins Biocoop de Mulhouse,à l'instar de tous les magasins de l'enseigne, revendiquent non seulement le label bio de leurs produits, mais une ét...
La Table Verte : bio, local et frais Après le succès de son épicerie-traiteur à Neudorf, Simone Grussi a ouvert un second local à Mittelhausbergen. Son credo : proposer des plats maison e...
La Terre Est Plate : une crêperie qui joue la carte du bio Crêperie bretonne, familiale et bio, la Terre Est Plate est tenue par Alain Opériol et sa fille Cécile. Ces deux passionnés de la Bretagne et de sa ga...