Le chauffagiste évolue, l’installateur sanitaire aussi

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le négociant Comutherm adapte constamment son offre aux artisans selon l’évolution des métiers. Le chauffagiste intègre désormais dans son offre les systèmes de chauffage à énergies renouvelables, tandis que l’installateur sanitaire évolue vers un métier comprenant tous les métiers de la salle de bain : chauffage, électricité et même carrelage.

Christian Chopard

Le sanitaire-chauffagiste électricien-carreleur

Aujourd’hui, un installateur sanitaire – ou un menuisier -est souvent conduit à devenir l’homme-orchestre de la salle de bain. “La complexité de ces chantiers et les tensions sur les plannings des artisans font qu’un particulier ne se voit pas coordonner les corps de métier, c’est trop compliqué et trop long. C’est donc l’un des prestataires qui va gérer le chantier en faisant travailler des collègues ou alors il le fera tout seul s’il a intégré les quatre métiers”, explique Christian Chopard, dirigeant de Sanisitt-Comutherm. La demande de la clientèle en faveur de prestations globales pour les salles de bain a conduit Comutherm d’une part, à acquérir en 2006 l’entreprise de
carrelage Alsace Concorde à Wittenheim, qui fait désormais partie du groupe. Et en second lieu, d’importants travaux d’aménagement ont été effectués rue des Verriers pour mieux accueillir cette clientèle qui peut passer de l’espace sanitaires au show-room des salles de bains aménagées (espace Aubade), en passant par un grand comptoir électricité avec un nouvel espace de stockage. “Aujourd’hui nous couvrons le négoce pour les quatre métiers, cela fait gagner du temps à nos clients”, explique Christian Chopard qui dispose de l’offre de grandes marques élaborée par le groupe belfortain Comafranc, dont Comutherm fait partie.

Le chauffagiste et les ENR

Pas encore vraiment dans les mœurs, très liés aux mesures fiscales et à la réglementation, les systèmes de chauffage à énergies renouvelables ont un peu de mal à s’imposer. “Souvent, les particuliers demandent les nouveaux systèmes, puis reculent devant le budget”, explique Christian Chopard qui nuance : “Les chaudières à bois pour lesquelles nous avons du matériel de référence connaissent un succès croissant, dans le milieu agricole plutôt pour les chaudières à bois-bûches, et chez les particuliers pour les chaudières à granulés”. Les pompes à chaleur air-eau suscitent aussi l’intérêt. Il reste que la grande majorité des chaudières installées sont au gaz, souvent à condensation. Le système une fois installé, on peut avoir besoin de pièces détachées, parfois difficiles à trouver. D’où la création en 2009 d’un stock de 80 m2 de pièces détachées, toujours pour faciliter le quotidien des artisans.
Enfin, Comutherm a créé un service grands comptes pour fournir les gros chantiers de chaufferies pour tous les bâtiments collectifs, dans toutes les énergies. C’est dire que l’entreprise poursuit son développement et ses recrutements, même si elle ressent à un an d’écart la crise, qui frappe aujourd’hui le second-œuvre.

FICHE TECHNIQUE
L’entreprise de négoce de sanitaires et chauffage Sanisitt est à Colmar, Comutherm est à Mulhouse, d’où le nom de Sanisitt-Comutherm, car les deux sociétés ont fusionné en 1999.  Avec Alsace Concorde à Wittenheim, l’entité compte 90 salariés pour un chiffre d’affaires global de 27 M€ HT. Elle fait partie du groupe indépendant Comafranc à Belfort, qui compte 35 filiales de distribution et 4.200 salariés en Alsace et Franche-Comté.

Sanisitt-Comutherm : Christian Chopard
4/6 rue des Verriers – Mulhouse
Tél. 03 89 60 03 50

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Commerces