Eco’Vrac, l’épicerie “consom’actrice” à Mulhouse

Ici, pas d’emballage, les clients viennent avec leurs propres bocaux en verre, sacs en tissu ou tout autre contenant réutilisable. Maud Roucayrols a ouvert Eco Vrac le 7 janvier 2020. Une épicerie en adéquation avec ses convictions.

« J’avais envie d’agir concrètement »
Eco Vrac est née d’un déclic. En congé parental, Maud Roucayrols redécouvre le jardinage, la nature, la terre, les insectes. Elle se prend aussi au jeu du “DIY”, le “Do It Yourself”. Prothésiste dentaire de métier, la jeune femme cherche à s’orienter différemment. Ouvrir une épicerie en vrac n’a pas tout de suite sonné comme une évidence… « Redonner le sourire aux gens, c’est bien, mais j’avais envie d’agir plus concrètement. J’avais envie de me lancer à mon compte, mais dans quoi ? J’ai beaucoup de hobbys, j’ai tenté la couture. J’ai travaillé dans une boutique de prêt à porter, mais cela ne collait pas avec mes valeurs. Le vêtement est, en plus, la première source de pollution au monde ! Je suis alors retournée dans mon jardin. »

Un regard différent sur les produits
Et puis Maud Roucayrols tombe sur ces épiceries Zéro Déchets qui proposent des solutions à l’emballage. La jeune femme engage alors un véritable parcours du combattant d’un an et demi. Une étude de marché, quelques formations, des travaux et un investissement de 50 000 euros plus tard, elle finit par ouvrir son épicerie Eco’Vrac à quelques pas de la gare de Mulhouse, le 7 janvier 2020. Maud Roucayrols porte aujourd’hui un regard différent sur les produits. Un changement qu’elle tente également de transmettre à ses clients. « Je propose des dattes. J’ai une grosse demande sur ce produit. Impossible de les trouver en France. Elles viennent d’Israël. Or, c’est un énorme impact sur la planète par rapport à son transport… Pourquoi ne pas réduire notre consommation et les réserver pour les grands moments?

Plus de 280 références différentes
Au dernier comptage, Maud Roucayrols proposait près de 280 références différentes. L’entrepreneuse travaille avec une centrale d’achat spécialisée dans le vrac, ce qui lui garantit de la flexibilité en terme de tarifs, notamment. Elle s’approvisionne également auprès d’entreprises locales, à l’instar de Valfleuri pour les pâtes, d’artisans aussi, comme pour le savon, fabriqué à Colmar. Maud s’est également entourée de bio partenaires. Elle n’oublie pas le commerce équitable. Son café est rémunéré au juste prix auprès des producteurs, tout comme son chocolat, Saldac. « Le chocolat est un peu plus cher au kilo, mais son goût est puissant. Cela permet de moins en utiliser dans les recettes. » Elle s’est aussi associée à la ferme Fraîcheur de l’Ill de Ruelisheim. Une fois par semaine, ses clients peuvent récupérer leurs paniers de fruits et légumes.

Des projets en maturation
Eco’Vrac a rapidement su trouver sa clientèle. Une clientèle de proximité. Une clientèle qui n’hésite pas à faire quelques kilomètres non plus. « Beaucoup viennent de Thann/Cernay, Dannemarie. Mes habitués font attention à ce qu’ils mangent, refusent les plats industrialisés. J’essaie d’avoir des prix bas pour inciter les gens à passer au vrac ! » Ce concept, Maud aimerait le faire grandir en ouvrant, pourquoi pas, une deuxième boutique. «Avec plus de liquide en vrac. Je suis un peu à l’étroit ici. J’aimerais également développer une gamme pour animaux. » De nombreux projets se profilent. L’épicerie a pourtant déjà essuyé deux confinements et un dégât des eaux. Malgré ces déboires, Maud a toujours sur entretenir le lien avec ses clients. « Ils m’ont manifesté beaucoup de soutien par le biais des réseaux sociaux, sourit-elle. Pour moi, travailler est un véritable bonheur. J’aime ce lien, ce contact, les conversations… » En quelques mois d’existence seulement, Maud a de nombreuses anecdotes déjà à partager : « J’ai une fan de café qui n’avait pas de percolateur pour moudre le café que je vends ici. Je lui ai ramené mon blender et nous avons passé un superbe moment. »

Emilie Jafrate

Eco Vrac
13 avenue du Maréchal Foch, Mulhouse
0981042195
eco-vrac.fr
Facebook: Eco Vrac


Informations sur l'auteur :

Emilie Jafrate

Journaliste

Catégories associées :

Commerces Le Journal