Co-marketons, l’approche innovante du marketing collectif de Sophie Frantz

Elle est la spécialiste de l’accompagnement marketing des TPE et PME. Avec Co-marketons, Sophie Frantz place le marketing collectif au cœur de sa stratégie et ce, depuis 2016.

Longtemps responsable marketing pour des multinationales, Sophie Frantz a ensuite intégré des cabinets de conseils en tant que consultante. Des expériences qui l’ont menée à un constat simple, celui des études marketing qui terminent au fond d’un tiroir… « Les entreprises font appel à des prestations aux sommes souvent élevées et au final, rien ne se passe. Les collaborateurs ne sont pas impliqués dans la réflexion, or, l’humain, c’est ce qui fait l’essence et la profondeur d’une entreprise. Pour la petite anecdote, j’avais mené une étude pour une multinationale française qui faisait du revêtement de sol. Cette étude, c’était cinq mois de travail et six mois après la restitution, rien ne s’était passé. Je me suis demandé pourquoi il n’y a pas eu de mouvement et surtout, comment passer de l’idée à l’action ? »

La création d’un espace de confiance entre le dirigeant et ses collaborateurs

Nourrie par ces constats et cette forme de frustration, Sophie Frantz décide de créer sa propre agence marketing et de développer une stratégie innovante, celle de l’intelligence collective. Entre 2016 et 2018, elle expérimente cette nouvelle méthodologie. Une approche hors des sentiers battus, qui demande un travail avec le dirigeant, bien entendu, un investissement des équipes, aussi. « Ce travail en commun permet de sublimer des idées que l’on n’aurait même pas imaginées ». Sophie Frantz est ainsi capable « d’embarquer » des collaborateurs qui n’auraient jamais osé prendre la parole en réunion stratégique. C’est un espace de confiance qui se créé et s’installe ainsi entre le dirigeant et ses collaborateurs.

Son « super pouvoir »

Des méthodes adoptées, par exemple, au sein du groupe Galopin à Mulhouse, Driftshop, un e-commerçant installé à Berrwiller ou par l’Université Populaire du Rhin. « Le marketing ne se limite pas au multinationales, souligne Sophie Frantz. Mon objectif est de donner mes outils aussi à de petites structures. » Le marketing, c’est aujourd’hui son « super pouvoir », celui de pouvoir créer de la valeur, la diffuser et embarquer l’ensemble de l’humain d’une entreprise. Sophie Frantz parle toujours encore de croissance et développement, mais par le biais d’une démarche dans laquelle chacun a sa place. « Je commence par un benchmark pour voir ce qui se fait ailleurs en terme de produits et de pratiques. J’organise ensuite un atelier d’intelligence collective sur une demi-journée pour faire émerger des pistes, des solutions. Je retravaille de mon côté avec mon réseau de partenaires et je reviens avec une recommandation qui émane de leurs idées. Nous passons ensuite à l’action ensemble, cela peut conduire à une formation, une action importante ou plus petite. »

‘’Les Intelligences Collectives’’, le podcast du marketing collectif

Si elle créé le mouvement au sein des entreprises, Sophie Frantz a besoin de ce mouvement aussi dans son quotidien. En juin 2020, coincée chez elle pour cause de confinement, elle décide de lancer « Les Intelligences Collectives », une série de podcasts pour lui permettre d’améliorer plus encore sa compréhension des mécanismes de cette intelligence collective. Près d’une trentaine d’experts se sont déjà prêtés au jeu de l’interview.

Emilie Jafrate

  • Co-marketons
  • 06 64 09 85 33
  • sophie@co-marketons.fr
  • Podcast ‘’Les Intelligences Collectives’’ :
    co-marketons.fr/les-intelligencescollectives/

Informations sur l'auteur :

picto_periscope

Le Périscope