Cindy Brunel, l’ingénieur du patrimoine à Mulhouse et Sierentz

Passionnée par la gestion de patrimoine, Cindy Brunel en a fait son métier. Au quotidien, elle optimise les ressources des professionnels comme des particuliers. Avec l’ouverture de sa deuxième agence, à Sierentz, Cindy Brunel ajoute une corde à son arc, celle du frontalier suisse, depuis mai 2022.

Il y a les médecins généralistes, et les spécialistes. Concernant le patrimoine, Cindy Brunel fait par- tie de cette première catégorie. «Je passe mes journées à exercer pleins de métiers différents, souligne-t-elle. Ma spécificité est de faire gagner au chef d’entreprise tout ce qu’il est possible de lui faire gagner. » Son cœur de métier est d’assu- rer la protection et gestion du patrimoine d’une clientèle de particuliers et d’entrepreneurs haut de gamme.

1800 heures de formation en trois ans seulement
Généraliste, Cindy Brunel est entourée de spécialistes. Des spécialistes, qu’ils soient banquiers, assureurs, comptables, notaires, juristes, dont elle comprend le langage. Après une première expérience dans le système bancaire – trop restrictif à son goût – elle fait le choix de l’entrepreneuriat. En trois ans, elle cumule pas moins de 1800 heures de formation accréditées par l’État. Cindy Brunel est ainsi habilitée à la gestion de patrimoine, immobilière ainsi que d’assurance de personnes. « J’ai passé, à titre personnel, 80h de formation pour une habilitation fiscaliste », ajoute-t-elle. Un métier pas forcément évident à comprendre, qu’elle explique par des dessins. Après avoir ou- vert une première agence au cœur de Mulhouse, Cindy Brunel ouvre les portes d’une deuxième agence à Sierentz. Une position qui lui permet d’ajouter les travailleurs frontaliers à son arc.

Pleins de ‘’petits trucs’ pour défiscaliser
Ingénieur du patrimoine, les techniques de la dé- fiscalisation, de l’épargne et de la retraite n’ont aucun secret pour elle. «La défiscalisation ne passe pas que par l’immobilier. J’ai pleins de petits trucs sous le coude que les gens ne soupçonnent même pas». Un véritable jeu de stratégie. «C’est comme une partie de Monopoly, tu vois jusqu’où tu peux aller en passant par plusieurs cases dont celles de partenaires de confiance qui t’entourent ou ceux désignés par tes clients. C’est ainsi que se créé une équipe qui s’agrandit ». Une relation de confiance s’établit au fil du temps, ce qui permet un travail au long cours. Un point est fait annuellement. «Denouveaux événements viennent se greffer chaque année. Ce rendez-vous me permet de vérifier les impacts d’éventuels changements et d’ajuster ». Son autre force est de pouvoir s’appuyer sur un groupe comme AXA. Un ‘’mastodonte’’ qui lui per- met de créer des produits sur mesure.

Confiance et bienveillance, pour une relation au long cours
La cheffe d’entreprise ne prend que sur rendez- vous. Des rendez-vous qui se déroulent dans un cadre strictement confidentiel. La confiance et la bienveillance font partie de son ADN. À la fois vis- à-vis de ses pairs, mais aussi de ses clients. « Je suis d’ailleurs à l’origine de nombreux mariages. Et un client sur deux au moins, va directementvoir le notaire en sortant de chez moi ». Le conseil est gratuit. «Je ne me rémunère que lorsque je fais gagner de l’argent à mes clients, et je ne me rémunère que sur 20% des solutions que je pro- pose, souligne-t-elle. Ma première rémunération, ce sont les recommandations pour ma technici- té ». Pour chaque recommandation, Cindy Brunel reverse 10 euros à l’UNICEF. Un geste solidaire qu’elle a mis en place dès le début de la guerre en Ukraine.

« Je créé des solutions modernes sur fondement un historique 
Chaque premier rendez-vous permet au chef d’entreprise d’élaborer une étude, bien loin des 300/400 pages ‘’imbuvables’’. Cindy Brunel les réduit à une cinquantaine de feuillets seulement, agrémentés de photos chocs, de graphiques, de phrases mises en exergue … La chef d’entreprise travaille avec une collaboratrice, qui gère le bu- reau mulhousien. À terme, Cindy Brunel aimerait embaucher de nouvelles têtes. À Sierentz, l’effectif peut grimper jusqu’à sept personnes. Mélange d’ancien et de moderne, sa nouvelle agence est à l’image de son métier. «Parce que je créé des solutions modernes sur un fondement historique qui est celui de protéger sa famille mais aussi sa maison».

Emilie Jafrate

Cabinet LHB Prévoyance et Patrimoine
N° ORIAS  19000309
10 rue Rogg Haas, Sierentz
06 61 10 65 44
43,rue de la Sinne, Mulhouse
03 67 61 01 43
cabinet-lhb.fr


Informations sur l'auteur :

Emilie Jafrate

Journaliste