Chez Ozmoz Mulhouse, Claire Zemb, déniche les talents locaux avant de les mettre en musique

Connue d’abord sous le Bôcal, Claire Zemb est aujourd’hui aux manettes d’Ozmoz. Une boutique de décoration qui met à l’honneur les artistes et artisans affiliés à la Chambre des Métiers d’Art du Grand Est. Une véritable boutique aux trésors de la création locale.

Si elle a œuvré dans la déco-photo et réalisé des catalogues pour de grands groupes à l’instar de Fly, Cusinella ou encore Cuisines Schmidt pendant 15 ans, Claire Zemb a finit par se faire rattraper par l’art. Avec un papa sculpteur et restaurateur d’art, la gérante d’Osmoz a baigné dans cet univers dès son plus jeune âge. « J’ai côtoyé ces personnes douées qui passaient par l’atelier », se souvient-elle. Des personnes qu’elle a choisi de défendre en ouvrant sa boutique dédiée à tous ces talents qu’elle se plaît à dénicher. « Je n’ai pas un œil de commerçante, je ne suis pas là juste pour parler prix. Je prends en considération leur temps de création et je les décris à mes clients comme ils sont. Ils ont tous un truc. Et j’aime le travail de chacun de ces artistes. » Particularité d’Osmoz, chacun des 42 artistes exposé et défendu par Claire Zemb est affilié à la chambre des métiers d’art du Grand Est et doit remplir les critères de la charte de la boutique.

Des produits développés pour et avec Osmoz

C’est un véritable partenariat qui se noue entre les artisans et la gérante au fil du temps, jusqu’à la création de produits. C’est ainsi qu’a été développée une gamme de torchons qui mettent à l’honneur le nom et les emblèmes de Mulhouse. Des produits réalisés tout spécialement en partenariat avec Cécile Fosset, créatrice de la marque Style 70. La styliste-couturière Poupet-Pounket, elle, a mis au point des tabliers uniques pour Osmoz. « Ils sont en plus réalisés à partir d’anciens bleus de travail issu de l’industrie textile, explique Claire Zemb. Ce sont des Bleus alsaciens qui ont 40 ans et leur robustesse n’est plus à prouver. » Des tabliers qui offrent une seconde vie aussi à des textiles mis de côté à cause de défauts que la créatrice, elle, valorise en les transformant en décoration. Claire Zemb aide également ses artistes issus du monde textile à réduire leurs coûts, lorsque le projet le permet, en créant de petites séries produites en partenariat, notamment, avec Colorathur.

« Apporter une touche de créateur au coeur de sa table »

La tendance, Caire Zemb la sent. Chez elle, le brut et le nature sont au coeur des arts de la table. Des tables sur lesquelles elle n’hésite pas à associer différents artistes. Huit au total, pour l’une de ses dernières mises en place. « Lorsque les gens voient les compostions, cela leur fait moins peur. » Des tables dans les tons verts, aux motifs vintage. « L’esprit ici, est d’apporter une touche de créateur au coeur de sa table. C’est la touche qui fera la différence, que ce soit par la vaisselle, du textile, un accessoire aussi bien qu’un objet en verre soufflé d’Angèle Paris, installée près de Nancy », indique Claire tout en détaillant sa table.

Des vitrines qui attirent l’œil

L’histoire d’Osmoz a débuté en août 2021 en s’installant dans les anciens locaux de Fiesta. Un emplacement idéal avec de grandes vitrines pour exposer les nombreux trésors créés par les artistes de la boutique. Des vitrines qui attirent l’œil. Une fois à l’intérieur, le rôle de Claire Zemb est aussi de sensibiliser les clients à sa démarche et sa philosophie. « Beaucoup d’entre eux comprennent et l’esprit et le prix, lié à la création été aux heures passées sur chaque objet. Aujourd’hui, dans leur quotidien les gens s’invitent à nouveau. De nombreux clients viennent chercher une idée
cadeau. Ils sont attachés à l’histoire de chaque objet. Reste à séduire encore les touristes qui eux, recherchent quelque chose de plus fonctionnel. »

Emilie Jafrate

Osmoz – Dénicheur de talents
14, Passage de l’Hôtel de Ville, Mulhouse
03 89 44 84 50
osmoz.boutique@hotmail.fr
OSMOZ


Informations sur l'auteur :

picto_periscope

Le Périscope

Catégories associées :

Actualités Le Dossier du Mois Le Journal