Caroline Bœrlen, la relève féminine de Tech Eaux Energies à Wittelsheim

La transition se fait en douceur, chez Tech Eau Energies. Après un début de carrière au sein de grands groupes, Caroline Bœrlen a fait le choix de rejoindre l’aventure familiale en septembre 2019.

La première vie professionnelle de Caroline Bœrlen consistait à gérer les problématiques de comptabilité et de fiscalité internationales au sein de grands groupes. Et puis cet environnement n’était plus en adéquation avec ses valeurs… « Ne pas connaître mes collègues ne me convenait plus », souligne l’actuelle co-gérante de Tech Eaux Energies.

Challenge et fierté

Basé à Wittelsheim, Tech Eaux Energies est spécialisée dans le traitement de l’eau en Alsace. Cette entreprise a été créée par le père de Caroline, Christian et son oncle, Thierry Bœrlen. S’ils étaient deux au départ, l’entreprise compte désormais 13 personnes. Elle s’adresse aux collectivités, aux syndicats de copropriété, au bailleurs sociaux, exploitant d’énergie et entreprises de chauffage. «Je voulais vendre mes parts mais Caroline a voulu relever le challenge de la reprise, souligne Christian. J’en suis ravi. » Un papa heureux et une fille, admirative du chemin parcouru par sa famille en 12 ans. « Je suis très fière de ce qu’ils sont parvenus à construire, souligne Caroline Bœrlen. Cela me faisait quelque chose de la laisser partir. »

« Nous travaillons en équipe, ce qui prime, c’est l’implication »

La transition se fait en douceur. La jeune femme est accompagnée par son père et son oncle. Caroline Bœrlen a pris les manettes des services comptabilité et administratif. Des secteurs dans lesquels son expérience permet d’apporter un œil différent. « J’ai appliqué les réflexes des grandes entreprises à notre échelle de PME. J’ai par exemple forcé à la dématérialisation, explique-t-elle. Nous avons rapatrié la comptabilité qui était avant réalisée par un cabinet extérieur. Mon truc c’est de faire parler les chiffres. J’applique également de nouveaux process.» Son intégration s’est faite naturellement dans un monde majoritairement masculin. « La technique est primordiale et je m’appuie énormément sur mon oncle. Si je ne suis pas experte dans le domaine, je m’intéresse et je cherche à comprendre ce qu’il se passe sur chantier. Nous travaillons en équipe, ce qui prime, c’est l’implication. »

Un développement sur le Grand Est

Proximité et réactivité font la force de la structure. Au rang des perspectives d’avenir, le développement de Tech Eaux Energie sur le Grand Est, en direction de la Lorraine. « Nous avons également tout à mettre en place pour que papa puisse partir sereinement en retraite », précise-t-elle. Et une innovation aussi, à promouvoir, avec un pack de lutte contre la légionelle, sur laquelle l’entreprise a longuement travaillé. Un pack qui comprend le matériel, la pose ainsi que le suivi du traitement de l’eau avec les informations gérées à distance 24h/24. Une innovation qui s’adresse tout particulièrement au domaine de la santé. Un nouveau cheval de bataille aussi pour cette société familiale. Des projets, des développements, mais une ambition première, celle de conserver cet esprit familial cher à ces deux générations d’entrepreneurs.

Emilie Jafrate


Informations sur l'auteur :

picto_periscope

Le Périscope