Atlas Home Kingersheim, la caverne d’Ali Baba de l’ameublement et de la décoration

Après plus de 20 ans passés au coeur d’Atlas, Sébastien Sodter et Fabrice Di Giusto ont décidé de relancer la marque à Kingersheim. Il y a deux ans et demi, ils ouvrent leur Atlas Home Kingersheim, sur une surface de 1 000m2. Un magasin d’ameublement et de décoration pensé comme un concept store.

Pousser les portes d’Atlas Home Kingersheim, c’est se plonger dans une succession d’univers personnalisables à souhait. Le spectre de chaque famille de produits proposé est large, de l’entrée de gamme au spécialiste. Trois familles de produits sont mis à l’honneur : le canapé, avec une quarantaine de modèles personnalisables, le séjour et la cuisine qui arrive ex-aequo avec la literie. Ici, pas de rayon décoration à proprement parler, mais des éléments disséminés au gré de la flânerie du visiteur. Une décoration renouvelée toutes les trois semaines. « Nos pièces sont uniques et les nouveautés arrivent régulièrement. C’est un parti pris, quitte à frustrer nos consommateurs », souligne d’ailleurs Sébastien Sodter, co-gérant. L’enseigne s’appuie sur un réseau de plus de 150 fournisseurs européens, sélectionnés avec soin.

Un attachement à la marque

Sébastien Sodter et Fabrice Di Giusto sont deux anciens collaborateurs du groupe Rapp. Ils ont aussi chacun plus de 20 ans de métier au sein d’Atlas. Le premier en tant que directeur des achats, le second dans l’opérationnel terrain et le travail avec les équipes au sein du magasin de Colmar puis de Kingersheim. Et puis le groupe Rapp a été liquidé. Mais Atlas a pu renaître de ses cendres grâce à un acheteur ayant repris le développement de l’enseigne. « Nous avons un réel attachement et énormément de respect pour la famille Rapp, nous savons ce que nous leur devons», sourit Sébastien. Un pari de loin pas gagné d’avance. Risqué, même. « L’envie et l’emplacement étaient là. Trouver les fonds a été plus compliqué. Mais nous voulions réellement redorer l’image du meuble. »

Rationaliser les coûts

Et pour relever ce défi, il a fallu changer de stratégie économique, à commencer par une surface de vente plus modeste, ce qui permet de rationaliser les coûts. À Kingersheim, le magasin s’étend sur 1 000m2. « Nous travaillons aujourd’hui sur des marges courtes en privilégiant le volume », précise Sébastien Sodter. Ils établissent également un rapport de confiance avec leurs clients par leur système d’étiquetage. « Nous donnons le prix conseillé par le fournisseur et notre prix Atlas qui est toujours inférieur. Nous ne faisons pas de remise à la tête du client. Elle est la même et toute l’année pour tout le monde. » Atlas Home Kingersheim fonctionne également avec 1 500m2 de dépôt déporté, installé à Burnhaupt-le-Bas.

Des vendeurs experts

Sur les 15 magasins du réseau, Atlas Home Kingersheim dispose d’une place privilégiée. « Notre modèle ne se duplique pas. » S’il a démarré à sept personnes, il s’appuie désormais sur l’expertise de dix vendeurs. Une équipe intergénérationnelle, de 25 à 70 ans, renforcée par deux extras le week-end, et l’appui d’une architecte d’intérieur. Un mélange de générations qui concerne également sa clientèle. Les quinquagénaires font partie aux historiques mais Atlas Home Kingersheim a su conquérir une nouvelle tranche d’âge, celle des trentenaires, qui viennent repenser leur intérieur en famille. « Ils recherchent aujourd’hui une alternative au commerce de masse et au standardisé, par des produits de qualité à moindre coût. »

Doublement de surface

Une clientèle qui a répondu présente, même pendant la crise sanitaire. « 2021 a été l’une des meilleures de ces vingt dernières années dans le meuble. Nous avons fonctionné en stop & go. À chaque réouverture, c’était la folie. Nous avons pu compter sur nos équipes qui ont répondu présentes alors qu’elles étaient mises à contribution 6 jours sur 7 ! » À l’étroit, le binôme envisage de doubler sa surface d’exposition. En attendant, il faudra bientôt penser à lever les yeux… Face à la demande, Sébastien et Fabrice comptent en effet développer leurs propositions de luminaires.

Emilie Jafrate

Atlas Home Kingersheim

167, rue de Richwiller, Kingersheim

03 89 50 60 62

Atlas-Home


Informations sur l'auteur :

picto_periscope

Le Périscope

Catégories associées :

Actualités Commerces Le Journal