À Mulhouse, Cetim Grand Est, l’acteur historique au service de l’industrie -accompagne les PME vers l’Industrie du Futur

Installé depuis plus de 40 ans à Mulhouse, les champs d’action de Cetim Grand Est vont de l’expertise des matériaux à la réalisation d’essais, en passant par le contrôle in situ et la R&D. Cetim Grand Est a également un rôle d’accompagnement des industriels dans l’appropriation de nouvelles technologies de l’Industrie du Futur.

Cetim Grand Est est né de la fusion entre le Cetim-Cermat et le Critt Matériaux Alsace en Créé en 1977, ce centre technique, qui dispose de fortes compétences dans le domaine des matériaux (verres, céramiques, polymères et métaux), a pour vocation d’apporter une expertise pointue et des savoir-faire pour aider les entreprises à accroître leur compétitivité. Multisite (Mulhouse, Strasbourg et Metz), avec une équipe de 90 personnes (50% d’ingénieurs et docteurs), Cetim Grand Est a réalisé en 2020 un chiffre
d’affaires de 7,7 millions d’euros. Chaque année, il effectue plus de 2400 interventions auprès de 650 entreprises (grands groupes ou PME), de secteurs industriels variés : automobile, biens d’équipements et composants mécaniques, industries de process, plasturgie, énergies, pharmacie, agroalimentaire, … dont la majorité est basée en Grand Est et en Bourgogne-Franche-Comté.

À Mulhouse, les experts légistes des matériaux

Le cœur de métier historique du site Mulhousien est l’analyse de défaillances (ruptures, fissures, corrosion, altération de surfaces…). Lors d’une défaillance rendant un produit ou un équipement inapte à remplir la fonction attendue, de véritables investigations en laboratoire et/ou sur site peuvent être menées grâce à une panoplie de moyens techniques performants d’analyses ou d’essais et une méthodologie bien rodée. Les objectifs de ces investigations sont multiples, elles permettent notamment de comprendre les mécanismes ayant conduit à la défaillance, afin d’en expliquer les causes et pour les éviter en optimisant les matériaux, les méthodes opératoires ou de maintenance. Ces experts interviennent également comme tiers de confiance dans le cadre d’expertise judiciaire. « L’objectif est toujours de remonter aux vraies causes de la défaillance pour proposer des solutions correctives aux industriels et ainsi éradiquer le problème à sa source », explique Joaquim Teixeira, responsable du pôle Expertise Multi-Matériaux. Souvent vécue comme un échec, une défaillance dont on tire parti constitue en réalité un vecteur de progrès pour les industriels.

Ancré au cœur du tissu industriel local

Créé à l’initiative d’industriels régionaux, Cetim Grand Est est un appui précieux pour les PME qu’il accompagne à toutes les étapes de vie des produits : choix des matériaux, optimisation de leur durée de vie, maitrise des procédés de fabrication, contrôle qualité, recyclage… autant de savoir-faire qui sont venus enrichir au fil des années la palette de compétences du Centre. Les problématiques industrielles sont nombreuses et variées et les PME n’ont pas toujours en interne ou dans leur réseau les compétences leur permettant de les traiter. Cetim Grand Est est également un outil de développement économique du territoire, au service des politiques de la Région Grand Est et des collectivités territoriales, notamment Mulhouse Alsace Agglomération, qui soutiennent financièrement le Centre depuis sa
création.

Une nouvelle direction de taille

Au 1er janvier 2021, Laurent Minnig, après plusieurs expériences industrielles réussies et trois années en tant que Responsable Opérationnel du Cetim Grand Est, succède à Olivier Rougnon-Glasson. Ce dernier a œuvré pendant 11 ans au sein du Centre et a su mener avec succès les transformations internes et une stratégie de croissance ambitieuse, notamment la fusion entre le Cetim-Cermat et le CRITT Matériaux Alsace. Laurent Minnig, à 48 ans, doit désormais ancrer le Centre comme un véritable accélérateur de la transformation du tissu des PME vers l’Industrie du Futur.

Un esprit 4.0

Pour accompagner la transformation du tissu industriel dans une démarche orientée « Industrie du Futur », le pôle IDF a vu le jour fin 2018. Il regroupe les activités innovantes à fort potentiel de transfert industriel, et accompagne les industriels dans l’appropriation de nouvelles technologies. Les activités s’articulent en particulier autour des thématiques suivantes : les Contrôles Non Destructifs (CND) et les contrôles avancés (LIBS, etc.), ainsi que leurs déclinaisons pour la maîtrise des productions dans l’Industrie du Futur ; le recyclage des matériaux polymères et composites thermoplastiques via le développement de nouveaux procédés (avec une orientation de type « Upcycling ») ; la forge de demain avec un accompagnement méthodologique et technologique.

Quatrium Grand Est : la plateforme d’accélération pilote voit le jour à Mulhouse

Preuve de l’ambition du Cetim Grand Est en matière d’Industrie du Futur, fin 2020 a été marquée par la mise en place du pilote de plateforme d’accélération Quatrium Grand Est au KM0 à Mulhouse. Ce pilote a été réalisé avec le soutien de l’Etat dans le cadre du projet de territoire de Fessenheim et de M2A. Portées à l’échelle nationale par son partenaire historique, Cetim, les plateformes d’accélération Quatrium sont des lieux d’accompagnement à la transformation des PMI et ont pour objectif de sécuriser les investissements de modernisation industriels et développer les filières françaises de l’offre. Le programme d’accompagnement s’articule autour de parcours de visites pour susciter l’envie et le besoin de transformation, un service de découverte technologique personnalisé, une offre à la carte d’accompagnement à l’investissement et à l’industrialisation. D’ici 2024, Cetim Grand Est réimplantera son siège et les activités du site de Mulhouse, ainsi que la plateforme d’accélération Quatrium Grand Est, au cœur du quartier de la fonderie à Mulhouse actuellement en pleine
mutation.

Cetim Grand Est

21 Rue de Chemnitz, Mulhouse

03 89 32 72 20

cetimgrandest.fr


Informations sur l'auteur :

picto_periscope

Le Périscope

Catégories associées :

Actualités Innovation Le Journal